ActualitéBusinessRetail & eCommerce

DNVB : quels sont les marchés les plus saturés ?

Interview de Vincent Redrado, CEO de Digital Native Group

Aujourd’hui, il existe plus de 300 Digitally Native Vertical Brands (DNVB), ces nouvelles marques branchées qui bousculent les acteurs historiques dans une multitude de secteurs (mode, alimentation, bien-être…). Pour autant, si les secteurs de l’habillement, des accessoires et de l’enfance représentent rien qu’à eux trois près de 60% de la totalité des DNVB françaises, soit 210 marques sur les 346 identifiées par Digital Native Group, cabinet de conseil spécialiste du secteur, ce ne sont pas forcément les plus saturés.

En effet, avec une taille de marché de 66 milliards d’euros en France, ces trois catégories ne représentent que 17,99% de la valeur totale des secteurs décryptés par Digital Native Group. A l’inverse, les secteurs de l’alimentation et de la boisson représentent plus de 60% de la totalité des secteurs, avec seulement 35 DNVB qui évoluent sur un immense marché de près de 230 milliards d’euros (21 DNVB sur un marché de 163 milliards d’euros pour l’alimentation et 9 DNVB sur un marché de 64 milliards d’euros pour la boisson).

Dans un écosystème qui commence à atteindre la maturité, ce sont les secteurs des bijoux fantaisie (15 DNVB sur un marché de 640 millions d’euros), de l’hygiène féminine (9 DNVB sur un marché de 400 millions d’euros) et des sous-vêtements masculins (6 DNVB sur un marché de 620 millions d’euros) qui sont actuellement les plus occupés. En revanche, des opportunités sont à saisir dans les secteurs de l’alimentation et la boisson donc, mais aussi dans ceux de la bagagerie (3 DNVB sur un marché de plus de 3 milliards d’euros) et de l’ameublement (7 DNVB sur un marché de plus de 33 milliards d’euros). S’intéressant ) ce phénomène de saturation des marchés des DNVB, Vincent Redrado, CEO de Digital Native Group, nous livre les principaux enseignements de son étude sur le sujet.

Lire aussi :

Bouton retour en haut de la page
DNVB : quels sont les marchés les plus saturés ?
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer