ActualitéBusinessHealthcareInvestissementsLes levées de fonds

E-santé: le nouveau fonds de SoftBank injecte 165 millions de dollars dans Karius

Karius, qui développe un test capable de détecter aisément des maladies difficiles à diagnostiquer, lève 165 millions de dollars en série B, à l’occasion d’un tour de table mené par le deuxième fonds Vision de SoftBank, avec la participation de General Catalyst, HBM et des investisseurs historiques Khosla Ventures et LightSpeed Venture Partners. La startup californienne avait déjà récolté 59 millions de dollars en série A en août 2017. 

Lancé en 2014 par Mickey Kertesz, Steve Quake et Tim Blauwkamp, Karius développe et commercialise un test capable de détecter des infections difficiles à diagnostiquer via une prise de sang. Pour ce faire, la startup californienne s’est basée sur la technologie de la biopsie liquide, qui est un test utilisé pour la recherche des cellules cancéreuses et permet de suivre l’évolution des cancers. Également basé sur l’intelligence artificielle, le test de Karius affiche des résultats environ 24 heures après la réception de la prise de sang. Cette manière rapide et non invasive de détecter des agents pathogènes a déjà séduit plus de 100 hôpitaux américains qui utilisent le test de Karius.

Vision Fund 2 attendu au tournant

La startup californienne a désormais pour ambition de développer son produit d’un point de vu commercial tout en finançant des essais cliniques pour améliorer son test. « Ce tour de table permettra à Karius d’aider plus de patients plus rapidement, d’alimenter la prochaine vague d’études cliniques et d’accélérer au niveau de l’innovation technologique », commente le PDG de Karius, Mickey Kertesz.

Cette levée de fond intervient alors que SoftBank vient d’annoncer une chute de 99% de son bénéfice d’exploitation au troisième trimestre liée aux contre-performances du premier Vision Fund. Le groupe japonais est attendu au tournant quant à ses décisions d’investissement pour Vision Fund 2. Par ailleurs, le fonds activiste new-yorkais Elliott Management, spécialisé dans la prise de participations dans des sociétés en difficulté, a récemment acquis une participation de 2,5 milliards de dollars dans le groupe japonais et remis en cause sa stratégie, selon le Wall Street Journal.

Karius : les données clés

Fondateurs : Mickey Kertesz, Steve Quake et Tim Blauwkamp
Création :
2014
Siège social : Redwood City, Etats-Unis
Secteur :
e-santé
Marché : test capable de détecter des infections difficiles à diagnostiquer via une prise de sang


Financement : 165 millions de dollars en février 2020 auprès de SoftBank, avec la participation de General Catalyst, HBM et des investisseurs historiques Khosla Ventures et LightSpeed Venture Partners.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
E-santé: le nouveau fonds de SoftBank injecte 165 millions de dollars dans Karius
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Retail: à l’approche des fêtes, quelle réponse face à l’évolution des tendances d’achats?
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch