Data RoomRetail & eCommerce

Alexis de Charentenay, DG de CashStore nous présente les cybermondays 2010

5 milliards d’euros auront été dépensés sur Internet pour la seule période de novembre et décembre en 2009, les français ont acheté 3,3 cadeaux pour un montant moyen de 64 euros. Les produits les plus prisés? les CD/DVD (27%), les livres (24,5%), les jeux/jouets (19,5%), les consoles de jeux/loisirs numériques (14%). Nous avons profité du salon eCommerce 2010 pour faire le point avec Alexis de Charentenay, directeur général de Cashstore sur la nouvelle édition des Cybermondays, qui se tiendra comme chaque année à l’approche des fêtes de noel.

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Pas de mise à jour de cet article ni de mention de l'annulation du Cybermonday 2010 avec les difficultés de Malinéa ?

    1. Bonjour,
      L'interview a été faite en effet avant l'annonce aux marchands du report de l'opération Cybermonday. Ce report est due à une optimisation de la structure Malinea, pour accélerer tant sur le volet conseil avec Malinea Conseil et sur le volet grand public avec les sites Cashstore.fr, Cashstore-pass.fr, Cashstore.es. Le Cybermonday étant au milieu de tout cela et nécessitant de grosses ressources à tout point de vue, il aurait été compliqué de mener correctement ce "grand projet", les équipes se concentrant chacune sur leurs activités full time. Plus que de "difficultés" que vous évoquez, je parlerais d'opportunités;)
      Alexis de Charentenay

Bouton retour en haut de la page
Alexis de Charentenay, DG de CashStore nous présente les cybermondays 2010
Le commerce en ligne pèse 103 milliards d’euros en France
Retail: Ankorstore lève 25 millions d’euros auprès d’Index Ventures
[Livre Blanc] Le guide complet du CRM
Black Friday: aux États-Unis, les ventes en ligne atteignent des records
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Kingfisher rachète NeedHelp pour accélérer la digitalisation de ses services de bricolage