Media

[Entretien] La nouvelle politique numérique de Radio France

Radio France dévoilait récemment les axes stratégiques de sa nouvelle politique numérique autour d’un objectif principal : doubler l’audience globale des sites du groupe en 18 mois (2,2M VU / mois actuellement).
Un plan ambitieux marqué une très nette augmentation du budget consacré aux nouveaux médias. Il est porté à 6,7M € pour l’année 2012, contre 4,1M € en 2011 et va se traduire par un quasi doublement des effectifs dédiés en un peu plus d’un an (140 à terme).

2 angles d’attaque majeurs sont mis en oeuvre :

  • Enrichissement et accompagnement des antennes dans l’univers numérique, que ce soit du point de vue de la distribution, de l’enrichissement des offres, ou du point du vue du développement de l’interactivité.
  • Production d’offres et de contenus originaux s’adressant aux utilisateurs natifs des réseaux sociaux et du web, et qui respecte les dimensions fondamentales : hypertexte, temps réel, participatif, mobile, connecté

Joêl Ronez, Directeur des nouveaux médias de Radio France depuis six mois (en provenance d’Arte) détaille les ambitions numériques de Radio France et les moyens d’action déployés.

Un commentaire

  1. Cette prétention à révolutionner la communication numérique de radio france, décrite à coup de novlangue « nouveau média », a malheureusement échoué à produire une appli Iphone qui fonctionne simplement.

Bouton retour en haut de la page
[Entretien] La nouvelle politique numérique de Radio France
[SEED] Buster.Ai lève 2 millions d’euros auprès de OneRagtime pour lutter contre la désinformation
Meta s’attaque aux cyber-mercenaires sur Facebook et Instagram
Les plateformes de streaming devront apporter 250 à 300 millions d’euros par an à l’audiovisuel et au cinéma français
Le patron d’Instagram confronté à l’impact du réseau sur les plus jeunes devant le Congrès américain
[Serie B] Podimo lève 78 millions de dollars pour étendre son service de podcast en Europe
Instagram: une enquête de plusieurs États américains s’ouvre pour mesurer son impact sur les enfants