ActualitéBusinessInvestissementsJeux VideoLes levées de fonds

eSport : PandaScore lève 5 millions d’euros auprès de Serena et Alven

Avec notre partenaire Yousign, spécialiste de la signature électronique, découvrez l'actualité des levées de fonds.

En pleine ascension ces dernières années, l’e-sport est devenu un marché particulièrement lucratif à l’échelle internationale. Le secteur compte aujourd’hui près de 500 millions de fans dans le monde et le marché devrait dépasser le milliard de dollars de revenus cette année pour la première fois, selon les chiffres de Newzoo, analyste mondial du secteur du jeu vidéo et de l’e-sport. Dans ce contexte, les acteurs de ce marché florissant tentent de tirer leur épingle du jeu. C’est le cas notamment de la start-up française PandaScore qui fournit des statistiques et des cotes e-sport en temps réel via l’intelligence artificielle.

Fondée en 2015 par Flavien Guillocheau et Jonathan Retterer, la société vient de boucler un tour de table en série A de 5 millions d’euros auprès de Serena via le véhicule d’investissement V13 Invest financé par la Française des Jeux (FDJ). Alven, investisseur historique, ainsi que KB Partners et aXiomatic Gaming ont également participé à l’opération. Auparavant, l’entreprise avait levé 2,5 millions d’euros en juillet 2017.

«Les données sont le carburant» de l’e-sport

PandaScore collecte en temps réel des données sur les performances des joueurs pendant les compétitions e-sport. «La croissance explosive du e-sport repose sur la qualité des données», note Flavien Guillocheau, fondateur et PDG de PandaScore. A l’aide de technologies d’intelligence artificielle, la société analyse ces données pour en extraire les informations les plus pertinentes, de manière à les mettre à disposition de différents acteurs, et pas seulement des joueurs qui s’en servent pour se perfectionner.

Pour les diffuseurs de tournois d’e-sport, et plus globalement les médias, ces statistiques représentent une mine d’or pour offrir une expérience plus aboutie à leur audience. Elles sont également précieuses pour les sites de paris e-sportifs afin d’établir des cotes plus précises. «De meilleures données permettent aux médias de diffuser un contenu plus attrayant, aux bookmakers de proposer de meilleurs produits e-sport, et aux équipes et aux tournois d’obtenir des fonds de sponsoring plus importants. Les données sont le carburant qui alimente la communauté de l’e-sport et nous sommes fiers de fournir ce carburant», indique Flavien Guillocheau.

Pour continuer de fournir ce carburant très important aux yeux des acteurs du monde de l’e-sport, PandaScore entend s’appuyer sur ce nouveau financement de 5 millions d’euros pour gagner davantage de terrain à l’international, renforcer ses équipes à Paris et à Malte, et couvrir de nouveaux titres d’e-sport. La société s’occupe déjà de la data pour des compétitions sur League of Legens, Overwatch, Counter Strike, Call of Duty ou encore FIFA. Mais la liste devrait rapidement s’allonger, d’autant plus que le confinement a créé un engouement sans précédent pour le jeu vidéo et l’e-sport, Fortnite d’Epic Games étant d’ailleurs l’un des grands gagnants de la crise du coronavirus.

L'actualité des levées de fonds vous est présentée en partenariat avec Yousign

Signez vos documents contractuels directement en ligne avec Yousign,
spécialiste français de la signature électronique


Yousign aide les startups & entreprises en croissance à bâtir
la meilleure expérience de signature.

PandaScore : les données clés

Fondateurs : Flavien Guillocheau et Jonathan Retterer
Création : 2015
Siège social : Paris
Secteur : gaming
Activité : fournisseur de statistiques e-sport


Financement : 5 millions d’euros en septembre 2020, 2,5 millions d’euros en juillet 2017…

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
eSport : PandaScore lève 5 millions d’euros auprès de Serena et Alven
4 éditeurs de logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
FoodTech: comment la restauration d’entreprise innove face à la crise
Formation des collaborateurs: comment éviter «l’obsolescence programmée de la connaissance»?
[Livre Blanc] Oui.sncf, mabanque.bnpparibas… la nouvelle tendance des extensions internet personnalisées
[Livre Blanc] Digital Business Acquisition: comment continuer de performer en 2020 ?