ActualitéBusinessStartup

[Exclu] Homeloc lève des fonds auprès de Kima Ventures et de business angels

Homeloc propose aux propriétaires de locations de vacances un service de multidiffusion des annonces sur de nombreux sites partenaires (Vivastreet, Trovit, Locasun, SeLoger.com, FLV…).

Sur un marché estimé à 5 milliards d’euros, les deux créateurs, Franck Lefeuvre (Rentabilisez.com, AdFever.com) et Guillaume Cabane (ex- Business Development Manager Europe Apple) se positionnent entre les plateformes auxquellles ils apportent plus d’annonces et les propriétaires auxquels ils offrent plus de visibilité. Ces derniers bénéficient d’un site dédié créé automatiquement, d’une synchronisation de l’ensemble des calendriers des sites partenaires et d’outils d’analyse de performance. Un livre blanc, rédigé par Homeloc, leur est destiné.

Homeloc annonce une levée de quelques centaines de milliers d’euros auprès de Kima Ventures (dont le ticket moyen est de 300 k€) et d’une série d’entrepreneurs – business angels haut de gamme du e-tourisme (liste ci-dessous)

Entretien avec Franck Lefeuvre, co-fondateur et Président de Homeloc

Les business angels d’Homeloc :

  • Carlos Da Silva, Fondateur Go Voyages
  • Pierre Alzon, Président ACSEL , ex DGA Voyages SNCF, ex DG associé Degriftour
  • Nicolas Mendiharat, fondateur et ex Président TravelHorizon
  • Stéphane Romanyszyn, fondateur et président d’EntreParticuliers.com
  • Jean-René Boidron, VP CroissancePlus, président DL Santé, fondateur Cosmosbay Vectis
  • Nicolas Baudy, Fondateur baudy & Cie, directeur ecommerce Weekendesk, ex Voyages SNCF, Pierres&Vacances et Havas Voyages
  • Alexandre Goujon, fondateur de Cometoparis
  • Amaury Delloye, Directeur Général de Valueclick France
  • Bertrand Bigay, co-fondateur Cityvox
  • Olivier Mouillet, co-fondateur Cibleclick, fondateur de l’incubateur Netangels

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

10 commentaires

    1. Paul, effectivement, des solutions de multidiffusion d’annonces existents déjà, mais pas sur le marché de la location de vacances. C’est ce que nous faisons avec Homeloc, avec une démarche de spécialiste sur un secteur donné, avec des outils très spécifiques aux besoins de nos clients (calendrier des disponibilités, etc.)

  1. il n’y a pas de prix d’abonnement, puisque l’accès à la plateforme de diffusion est gratuit.
    C’est lorsque vous souhaitez diffuser votre annonce que vous payez en fonction des supports choisis et la remise par rapport aux prix publics peut atteindre 30%

      1. La comparaison est intéressante, mais ce n’est pas tout à fait le fonctionnement ni la philosophie derrière Homeloc.

        On a une offre de base gratuite (et qui le restera) : le site dédié pour chaque annonce déposée sur Homeloc. C’est déjà pas négligeable.

        Ensuite, on propose 30 jours de diffusion gratuite sur quasiment la totalité de nos partenaires de diffusion. Le propriétaire paie ensuite uniquement pour les sites sur lesquels il souhaite continuer à être présent. Il n’y a pas le moindre engagement avec la période d’essai.

    1. Clairement, le marché de la location de vacances / de courte durée est très dynamique depuis quelques mois, avec pas mal de projets en cours et quelques belles levées annoncées.

      Avec Homeloc, on a quand même un positionnement différent des acteurs comme AirBnB. Les annonces ne sont pas directement diffusées sur Homeloc mais sur nos sites partenaires, parmi lesquels, à terme, des acteurs comme AirBnB et Sejourning. Nous n’avons donc pas l’ambition de remplacer ces centrales de réservation mais de travailler avec.

Bouton retour en haut de la page
[Exclu] Homeloc lève des fonds auprès de Kima Ventures et de business angels
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Retail: à l’approche des fêtes, quelle réponse face à l’évolution des tendances d’achats?
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch