ActualitéAmérique du nordBusinessDivertissement

Facebook revoit sa stratégie pour Facebook Watch

Que se passe-t-il au sein de Facebook Watch, la plateforme vidéo du réseau social lancée aux Etats-Unis en 2017 et au niveau mondial l’année suivante? En effet, alors que l’entreprise de Mark Zuckerberg vient d’annoncer l’annulation de deux séries originales, Sorry For Your Loss avec Elizabeth Olsen et Limetown avec comme tête d’affiche Jessica Biel, il semblerait qu’elle soit en train de complètement revoir sa copie.

Alors que la guerre des plateformes de streaming fait rage avec Netflix qui dépense sans compter pour ses créations originales- 12 milliards de dollars en 2018 et un budget estimé à 15 milliards en 2019- et l’arrivée de nouveaux concurrents comme Apple tv+ ou Disney+, il semblerait que Facebook ait décidé de revoir ses ambitions à la baisse pour opter pour une stratégie qui ressemble davantage à ce que propose YouTube.

Un budget de 1,4 milliard de dollars

Création de séries originales avec des stars hollywoodiennes en tête d’affiche, obtention des droits pour diffuser des matchs de baseball en direct ou ceux de la Ligue des champions en Amérique Latine…. Il semblerait que la stratégie de miser sur des programmes prestigieux mais coûteux pour attirer des utilisateurs ne soit finalement pas la bonne pour le service Watch de Facebook. D’autant plus que contrairement aux plateformes comme Netflix, le réseau social ne fait pas payer d’abonnement mais tire là aussi ses revenus de la publicité.

Ainsi, il ne s’agit pas pour le réseau social d’arrêter de parier sur Watch mais de rediriger ses efforts vers des contenus moins chers à produire en ce qui concerne ses créations originales. Ainsi, comme le révèle The Information, le réseau social va continuer à investir sur sa plateforme: le budget de programmation devrait ainsi atteindre 1,4 milliard de dollars cette année contre 1 milliard en 2017. Au menu? Des talk-shows, à l’instar de Red Table Talk présenté par Jada Pinkett Smith et renouvelé pour une nouvelle saison, des programmes courts, et ceux qu’elle diffuse en partenariat avec d’autres éditeurs de contenus.

Une redirection qui se fait alors que les derniers chiffres publiés par Facebook révèlent que le montant des dépenses du réseau social se sont envolées de 34% pour atteindre 12,2 milliards de dollars au quatrième trimestre 2019.

Un enjeu de notoriété

En juin dernier, Facebook revendiquait 720 millions d’utilisateurs mensuels pour Watch et 140 millions de personnes qui y avaient passé au moins une minute chaque jour. Cependant, le service doit faire face à un enjeu de notoriété. Un étude de The Diffusion Group publiée en août 2018, soit un an après le lancement de Watch aux Etats-Unis, révélait que la moitié des utilisateurs américains n’avait jamais entendu parler de Watch.

Si depuis ce chiffre a peut-être augmenté, pour l’instant la plateforme n’a connu aucun succès apte à réellement faire grimper sa flèche de notoriété aux Etats-Unis ou au niveau mondial.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Facebook revoit sa stratégie pour Facebook Watch
Défense : structuration progressive autour de l’intégration de l’intelligence artificielle
Coronavirus: comment les entrepreneurs ont-ils fait face à la crise?
Les offres d’emploi de la semaine
[DECODE Exit] Rachat de Chain Accelerator par ON-X, premier exit français en Blockchain
TikTok/Bytedance
Un collectif d’influenceurs TikTok lance une « collab house » à Paris
La technologie au service des startups pour affronter la crise du coronavirus
Copy link