A la uneActualitéEurope

Google crée un nouveau fonds européen de 150 millions et met la presse en ordre de marche

Google fait un pas de plus en direction des éditeurs de presse, mais cette fois-ci à une toute autre échelle. Le géant américain passe à la vitesse supérieure avec la création d’un nouveau fonds d’aides doté de 150 millions d’euros sur trois ans. Baptisé Digital News Initiative (DNI ou Initiative pour le journalisme numérique), il a pour objectif de «promouvoir le journalisme de qualité» par «la technologie et l’innovation». Les médias partenaires sont Les Echos, le FAZ et Die Zeit en Allemagne, The Financial Times, The Guardian, NRC Media aux Pays-Bas, El Pais, La Stampa en Espagne.

Jusqu’ici, Google avait mis en place des stratégies nationales pour amadouer les médias, notamment en France, avec un premier fonds d’aides réparties entre les groupes de la presse d’information généraliste (AIPG). Le FINP (Fonds pour l’innovation numérique) avait été doté de 60 millions d’euros utilisables sur trois ans, tissant encore un peu plus la relation ambigüe entre les éditeurs et l’ogre des contenus. Que ce soit en France, ou particulièrement en Espagne, la résistance des éditeurs face à Google était encore d’usage, il y a à peine deux ans.

Selon nos confrères de Satellinet Les Echos auraient quitté Le Geste, pour motif que ces derniers ont intégré l’Open Internet Project, une association qui a déposé plainte contre Google pour abus de position dominante devant la Commission Européenne.

Ouvert à tous

Au-delà de l’aide financière pure, le dispositif DNI va beaucoup plus loin. Google et des représentants des huit médias travailleront littéralement main dans la main pour «accroître les revenus, le trafic, et l’engagement de l’audience», lit-on sur le site américain recode. Alors que Google a sélectionné un ou deux médias par pays, d’autres médias pourront postuler et rejoindre ces groupes de travail.

L’initiative se veut entièrement «ouverte» aux éditeurs mais aussi aux start-ups média, indique le FAZ. Des organisations internationales vont également s’asseoir aux ateliers d’échanges proposés par Google tels le European journalism centre, le Global editors network (GEN) et l’International news media association.

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Google crée un nouveau fonds européen de 150 millions et met la presse en ordre de marche”

  1. Le premier paragraphe devrait être complété, voir révisé, concernant les origines des journaux. Tel qu’il est présenté on dirait que Les Echos est un journal allemand, Financial Times et The Guardian des périodiques en Hollande et La Stampa s’est déplacé de l’Italie jusqu’à Madrid pour faire concurrence à El Pais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This