Data Room

Iconopress.com, une banque d’images professionnelles pour les journalistes

Le site est dédié aux visuels de marques à destination exclusive des 10 000 journalistes et blogueurs de sa base de données. Ils peuvent ainsi télécharger à tout moment, et gratuitement, des illustrations au format 300 dpi dans les catégories: mode, accessoires, design, lifestyle et beauté.

Iconopress.com facture les 32 marques actuellement référencées au résultat (80€ la parution). Un concept novateur: la fin des intermédiaires et horaires de bureau?

Iconopress organise en ce moment un concours pour les créateurs émergents. Toutes les modalités sur le site.

Entretien avec Margaux Mancuso, chargée de développement d’Iconopress.com

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Très bon service mais malheureusement pas ouvert aux bloggeurs. Les CGU sont claires :
    "Les visuels ne sont pas disponibles pour les articles de presse web."
    Dommage !

  2. Bonjour. Au vu des demandes croissantes des supports web le réglement a changé, et donc les CGU aussi! Journalistes web et blogueurs pro welcome!

  3. Le modèle économique est en effet novateur mais il m'étonne quelque peu. Comment Iconopress peut-il facturer aux marques un tarif unique à la parution de 80 euros alors que l'impact media sera nécessairement très différent selon que la photo sera publiée dans Le Monde ou dans une gazette confidentielle ?

Bouton retour en haut de la page
Iconopress.com, une banque d’images professionnelles pour les journalistes
[Livre Blanc] Guide complet de la gestion des appareils Apple en entreprise
[Livre Blanc] Cultivez votre croissance grâce aux paiements
[Livre Blanc] Rapport sur la croissance des applications mobiles 2021
[Livre Blanc] Les 3 clés de réussite pour digitaliser son catalogue papier
[Livre Blanc] Le playbook North Star: tout savoir pour assurer le succès de vos produits
[Livre Blanc] Pourquoi choisir une plateforme ERP Cloud peut vous prémunir de la crise?