Marketing & Communication

[Infographie] En ligne, les enfants seraient majeurs dès 11 ans

La société AVG, spécialisée dans la sécurité online, vient de publier une étude baptisée « Digital Diaries ». L’objectif de cette enquête est d’analyser la manière dont les nouvelles technologies affectent l’enfance. Pour cette édition, AVG a réalisé un focus sur la « maturité digitale », c’est a dire l’âge auquel les enfants deviennent des « adultes » en ligne.

L’infographie suivante nous livre une synthèses des principaux chiffres à retenir de cette étude. On y apprend par exemple que les enfants des pays sondés atteignent en moyenne leur maturité digitale dès l’âge de 11 ans, alors même que l’accès à Facebook est interdit au moins de 13 ans.

Plus précisément :

  • En France, 52% des parents affirment que leurs enfants accèdent aux principaux réseaux sociaux, tels que Facebook ou Twitter, dès 11 ans.
  • En Italie et en Espagne, 53 % des parents estiment que leurs enfants accèdent à ces plateformes sociales dès 10 ans.
  • En revanche, en Allemagne, la majorité y accède à l’âge de 12 ans.
  • Seul le Japon fait réellement figure d’exception. En effet, selon les déclarations des parents interrogés, seule une toute petite minorité d’enfants accèdent à ce genre de sites, qu’ils aient 10 ou 13 ans.

L’étude souligne en outre un aspect paradoxal. En effet, si de manière générale les parents reconnaissent que leurs enfants usent dès réseaux sociaux très tôt,

  • Seuls 8% d’entre eux pensent que leurs enfants de 10-13 ans ont plus de connaissances sur internet qu’eux.
  • Et, 87% des pères pensent qu’ils en savent plus à propos d’internet que n’importe qui dans leur foyer.
Toutefois, si ces chiffres attestent bien d’un accès précoce aux réseaux sociaux, encore faut-il savoir si l’accès à certaines plateformes sociales rime bien avec la notion « d’adulte en ligne ».

L’étude a été réalisée auprès d’un panel de 4000 parents ayant des enfants de 10 à 13 ans dans de nombreux pays: Amérique du Nord, pays d’Europe, Australie, Nouvelle-Zélande et Japon.

Bouton retour en haut de la page
[Infographie] En ligne, les enfants seraient majeurs dès 11 ans
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
Alain Mevellec, CEO et co fondateur de Sellsy
[Serie B] 55 millions pour Sellsy, l’éditeur de CRM rochelais pour accélérer sa conquête du marché SMB en Europe
Après l’affaire « Sex and the City », Peloton retourne la situation avec une communication innovante
NielsenIQ fait une nouvelle acquisition avec Foxintelligence
Qairn la startup qui veut simplifier le marketing dans les secteurs réglementés
Depuis son rachat par Mynewsdesk, quelle trajectoire pour Mention, startup lancée par eFounders ?