ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsProptech

Investissement locatif: la PropTech française Masteos lève 15 millions d’euros pour conquérir l’Europe

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

En France, le marché de l’immobilier, et plus particulièrement de l’investissement locatif, ne cesse de croître malgré la crise. Pour preuve, l’agence immobilière Century 21 a noté que 29,4% des acquisitions en 2020 ont concerné des biens destinés à être mis en location (+2,2 points sur un an), un record. Un contexte favorable au développement de jeunes startups qui s’emparent de ce marché prospère.

La semaine dernière, nous annoncions la levée de fonds de la startup lilloise Brik, qui a récolté 1,5 million d’euros pour bousculer ce marché avec une offre innovante, permettant d’acheter, piloter et développer son patrimoine immobilier via une plateforme. Aujourd’hui, la startup parisienne Masteos annonce à son tour une levée de fonds, de 15 millions d’euros, auprès de Daphni, avec la participation de business angels tels que les fondateurs de Pretto et de MeilleursAgents, ainsi que l’ex-CTO de Quonto. L’entreprise, qui avait déjà levé 1,1 million d’euros auprès d’un pool d’investisseurs privés en décembre 2020, ambitionne d’accélérer son développement en France et en Europe pour devenir un acteur incontournable dans son domaine.

«Un accès simplifié à une classe d’actif»

Lancé en 2019 par Maxime Hanquier et Thierry Vignal, Masteos développe une plateforme à destination des particuliers qui cherchent à investir dans un bien immobilier. De l’obtention du prêt bancaire à la gestion du bien, en passant par les éventuels travaux et ameublements, la startup accompagne ces particuliers dans leurs démarches. À noter que Masteos ne fait pas appel à des sous-traitants mais que ses opérations sont menées par ses salariés. Le suivi de l’opération en temps réel est possible via la plateforme, et prochainement sur une application mobile.

« La proposition de valeur unique de Masteos permet un accès simplifié à une classe d’actif en croissance notamment grâce au recours étendu au levier bancaire. Elle offre à des épargnants individuels la possibilité de commencer à se constituer un patrimoine immobilier locatif en bénéficiant d’un accompagnement à chaque étape de la chaîne de valeur (chasse, négociation bancaire, travaux, gestion locative) », indiquent Pierre-Eric Leibovici et Stanislas Lot, respectivement co-fondateur et investisseur VC Daphni.

Une accélération certaine du marché

Fin 2020, 23% des Français interrogés par OpinionWay ont déclaré que l’immobilier serait le moyen le plus approprié pour épargner (23%, +3 points), devant le livret A et l’assurance vie. Une accélération qui s’est fait ressentir chez Masteos, qui a réalisé plus de 60 opérations par mois au premier semestre de cette année, contre 80 sur toute l’année 2020. Depuis sa première levée de fonds, la startup a quadruplé ses effectifs et compte aujourd’hui 150 collaborateurs. Son portefeuille immobilier a atteint les 60 millions d’euros.

Masteos ambitionne désormais de développer sa technologie et d’intensifier son déploiement en France, notamment à Nice, Strasbourg, Rennes et Montpellier, ainsi qu’en Europe avec la Belgique, l’Italie et l’Allemagne.

Masteos : les données clés

Fondateurs : Maxime Hanquier et Thierry Vignal
Création : 2019
Siège social : Paris
Secteur : PropTech 

Activité : gestion des investissements locatifs 


Financement : 15 millions d’euros auprès de Daphni, avec la participation de business angels tels que les fondateurs Pretto et de MeilleursAgents, ainsi que l’ex-CTO de Quonto.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Investissement locatif: la PropTech française Masteos lève 15 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
BioTech : DNA Script lève 142 millions d’euros de plus pour son imprimante à ADN
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde