ActualitéBusinessHR TechInvestissementsLes levées de fonds

Jobandtalent lève 100 millions d’euros auprès de SoftBank pour digitaliser le marché de l’intérim

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Deux mois seulement après avoir levé 88 millions d’euros auprès du fonds français InfraVia Growth, qui a injecté à lui seul 30 millions d’euros, la startup espagnole Jobandtalent réalise un tour de table de 100 millions d’euros en série D auprès du Vision Fund 2 de SoftBank. Cette opération inclut la participation d’Atomico, Seek, DN Capital, InfraVia, Quadrille, Kibo et FJ Labs, et porte le financement total de l’entreprise à 310 millions d’euros.

Lancé en 2009 par Felipe Navio, Felix Ruiz Hernandez, Juan Urdiales et Tabi Vicuña, Jobandtalent est une plateforme de mise en relation entre recruteurs et candidats via un système de « matching ». Une formule qui semble gagnante pour la startup basée à Madrid qui revendique à ce jour 80 000 intérimaires à plein temps, et double de taille tous les ans. Depuis la plateforme, ils peuvent postuler, soumettre des documents et signer des contrats dans de nombreux secteurs d’activité, notamment dans la logistique, l’e-commerce ou la manutention.

Un transformation qui s’accélère

Pour Juan Urdiales, co-fondateur et co-PDG de Jobandtalent, le marché de l’intérim connaît une importante transformation qui s’accélère. « Il y a 500 millions de travailleurs temporaires dans le monde, et nous avons vu une opportunité d’utiliser la technologie pour aider ces travailleurs à trouver des emplois fiables et stables », commente-t-il. Présente en Espagne, Royaume-Uni, Allemagne, France, Suède, Mexique, Colombie et Portugal, la startup espagnole revendique une croissance de plus de 100% « d’année en année ». « Le chiffre d’affaires courant de l’entreprise est passé de 5 millions d’euros en 2016 à 500 millions d’euros en 2020, ce qui se traduit par un EBITDA positif », affirme Jobandtalent.

La startup compte plus de 850 entreprises sur sa plateforme dont XPO, Ceva Logistics, eBay, Ocado, Sainsbury’s, Bayer et Santander. Pour Yanni Pipilis, Managing Partner chez SoftBank, Jobandtalent répond à « un défi crucial auquel sont confrontés les travailleurs; comment équilibrer la flexibilité avec des opportunités d’emploi fiables et de haute qualité ». « La société a développé une plateforme axée sur les données qui a fait ses preuves en revendiquant un personnel très satisfait et à faible taux de départ pour les entreprises ayant des rôles temporaires à remplir, tout en garantissant la stabilité des revenus et des avantages pour les travailleurs », conclut-il.

Jobandtalent : les données clés

Fondateurs: Felipe Navio, Felix Ruiz Hernandez, Juan Urdiales, Tabi Vicuña
Création: 2009
Siège social: Madrid, Espagne
Secteur: RH

Activité: plateforme de mise en relation entre recruteurs et candidats


Financement: 100 millions d’euros en série D auprès du Vision Fund 2 de SoftBank. Cette opération inclut la participation d’Atomico, Seek, DN Capital, InfraVia, Quadrille, Kibo et FJ Labs, et porte le financement total de l’entreprise à 310 millions d’euros.

Bouton retour en haut de la page
Jobandtalent
Jobandtalent lève 100 millions d’euros auprès de SoftBank pour digitaliser le marché de l’intérim
Le leader mondial de la réservation en ligne beauté Booksy s’offre la startup française Kiute
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide
Les consommateurs ont-ils davantage confiance dans l’identité numérique ?
Cybersurveillance: l’entreprise française Nexa Technologies mise en examen pour « complicité de torture » en Egypte
[Silicon Carne] Le réel contre-attaque