ActualitéBusinessFinTech

La FinTech britannique TransferWise prévoit d’entrer en Bourse sans lever de fonds

Alors que les IPO se multiplient au Royaume-Uni, après Deliveroo et Darktrace, Wise (ex-TransferWise) vient d’annoncer son intention d’entrer à la Bourse de Londres via une cotation directe, un procédé assez rare qui ne permet pas de lever des fonds auprès des banques. La startup spécialisée dans le transfert d’argent est valorisée 5 milliards de dollars depuis sa dernière levée de fonds de 319 millions de dollars réalisée en juillet dernier. Il s’agirait de la première cotation directe d’une société technologique à Londres.

Lancé en 2011 par deux Estoniens, Kristo Käärmann et Taavet Hinrikus, TransferWise a développé une plateforme permettant d’envoyer en ligne de l’argent à l’étranger facilement et à moindre coût en suivant les taux de change réels. Rentable depuis 2017, la startup a accéléré sa croissance pendant la pandémie du Covid-19 en attirant de nouveaux clients, particuliers comme professionnels, à la recherche d’alternatives pour transférer de l’argent pendant cette période.

La cotation directe, un procédé atypique 

En entrant en Bourse via une cotation directe, Wise pourrait être un modèle pour les futures startups britanniques qui souhaiteraient entrer en Bourse de cette manière, sans passer par Wall Street. La cotation directe est « la possibilité pour une entreprise qui n’a pas de besoins immédiats en capitaux et qui souhaite offrir davantage de liquidités à ses actionnaires de se lancer sur les marchés financiers », selon le New York Stock Exchange (NYSE). Un choix qu’ont également fait de grandes entreprises à l’instar de Spotify, Palantir, ou plus récemment Roblox et Coinbase.

« Wise a l’habitude de défier les conventions, et cette cotation ne fait pas exception », commente Kristo Käärmann, PDG et co-fondateur de Wise. « Cela fait dix ans que nous construisons une nouvelle façon de transférer de l’argent dans le monde (plus rapide, moins chère, plus facile et totalement transparente). Une cotation directe nous offre un moyen moins coûteux et plus transparent d’élargir la propriété de Wise, conformément à notre mission. »

Soutenu par D1 Capital et Andreessen Horowitz, Wise compte également Valar Ventures parmi ses actionnaires. Le fonds de Peter Thiel s’est déjà illustré auprès de FinTech prometteuses à l’instar de l’Américain BlockFi, qui a récemment récolté 350 millions de dollars, pour une valorisation de 3 milliards de dollars. Il a également accompagné des startups innovantes devenues des licornes telles que N26 ou Bitpanda.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La FinTech britannique TransferWise prévoit d’entrer en Bourse sans lever de fonds
google
Alphabet, la maison-mère de Google, lance une filiale dédiée aux logiciels pour la robotique
VTC: dans le viseur de Pékin, Didi Chuxing menacé d’une amende record, dépassant celle d’Alibaba
« Mon espace Santé »: le gouvernement va consacrer 1,4 milliard d’euros à la sécurité des données de santé
FoodTech: les débuts en Bourse de Zomato suscitent un fort appétit des investisseurs
RGPD: la Cnil condamne le groupe de protection sociale AG2R à une amende de 1,5 million d’euros
Données personnelles d’enfants: TikTok condamné à une amende de 750 000 euros aux Pays-Bas