ActualitéChiffres ClesData Room

La « fraude publicitaire » pourrait coûter 6,3 milliards de dollars en 2015

LE CHIFFRE – Selon une étude réalisée par l’Association of National Advertisers et White Ops, une société new-yorkaise spécialisée dans la détection des fraudes, les robots qui servent à frauder pourraient coûter près de 6,3 milliards de dollars en 2015 aux annonceurs.

Ces « bots » sont des programmes et des logiciels informatiques pilotés à distance. Ceux-ci simulent une activité qui pourrait s’apparenter à un comportement humain de navigation sur Internet : visionner des publicités, regarder des vidéos, naviguer de sites en sites…

Toujours selon l’association, 23% des vidéos seraient ainsi visionnées par des robots, contre 11% pour les publicités display. L’étude a été réalisée en analysant 181 campagnes en ligne de 36 entreprises – dont Ford, Pfizer ou encore Nestlé et Kellogg’s – couvrant 3 millions de noms de domaines et 5,5 milliards d’impressions.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La « fraude publicitaire » pourrait coûter 6,3 milliards de dollars en 2015
Voitures électriques, batteries et recyclage: comment l’industrie automobile se prépare pour 2030?
Qui est Aiven, nouvelle licorne nordique?
Quick commerce: dans un contexte tendu, Gorillas lève 1 milliard de dollars pour financer sa croissance
Dufourcq
Spatial: un nouveau fonds pour les startups françaises et européennes lancé par le CNES, la BPI et Karista
[Livre Blanc] Priorités et perspectives pour 2025 en matière de gestion des compétences
L’espace numérique de santé sera déployé pour tous les Français le 1er janvier 2022