ActualitéBusinessFrenchWeb BusinessLes émissionsTech

«Le Airbnb de la blockchain n’arrivera pas demain»

Interview de Cyril Paglino, fondateur du fonds d'investissement Starchain Capital

Après l’engouement de 2017, les cryptomonnaies ont connu une année 2018 difficile. Mais pour Cyril Paglino, fondateur de Starchain Capital, un fonds d’investissement dédié au secteur des crypto-actifs, protocoles décentralisés, et autres projets utilisant la blockchain, il n’y a pas de quoi s’alarmer. Les projets blockchain en général n’ont pas été affectés «Ce qui est intéressant cette année, ce sont les avancées technologiques. Il n’y a jamais eu autant d’ingénieurs qui travaillent sur ce sujet. Les bons projets restent et vivent. Là où tous les projets de 2017 qui étaient arrivés de façon opportuniste sur le marché, meurent et s’en vont », développe l’entrepreneur interrogé lors de la dernière édition des Sommets du Digital. « Au final, cela fait un peu de ménage sur le marché. Et comme toute nouvelle révolution technologique, il faut des crises pour avancer ».

Le Web décentralisé

Ceci étant dit, quels sont les sujets à suivre sur les prochaines années? Parmi ceux qui émergent, un intéresse particulièrement le fondateur de Starchain Capital: le Web 3 ou Web décentralisé. «C’est l’idée qu’avec la blockchain et la cryptographie moderne, on puisse créer ce que l’on appelle des crypto networks. Ces derniers étant des réseaux ou des places de marché décentralisés. Cela signifie qu’ils ne reposent pas sur un seul serveur, à un seul endroit, qui pourrait être faillible et attaquable, mais sur des millions de petits serveurs qui sont des nodes du réseau », explique Cyril Paglino. Parmi les autres sujets à suivre, il cite notamment les stablecoins ou encore la décentralisation du CPU/GPU avec par exemple un projet comme Golem.

En tout cas, pour Cyril Paglino, les bons projets n’ont pas du tout marqués le pas. «Il y en a eu une vingtaine l’an dernier sur un millier de lancements. Et cette année, il y a une trentaine-quarantaine de très bons projets au niveau mondial », témoigne-t-il. Cependant, il a conscience que les applications pour le grand public ne sont pas pour tout de suite. «Selon moi, on est encore sur une première couche, très protocole. Le Airbnb de la blockchain n’arrivera pas demain et pas avant au moins 3-4 ans. Il faut d’abord que l’on construise ces blocs qui vont servir de sommier, comme cela a été le cas des protocoles HTTP, SMTP ou encore TCP/IP qui ont ensuite permis à des Google, Amazon, Facebook de devenir leaders. Il faut que le marché décentralisé, sur la blockchain, construise d’abord cette première couche avant d’avoir des applications consumers ».

Retrouvez l’interview complète de Cyril Paglino, fondateur de Starchain Capital:

Bouton retour en haut de la page
«Le Airbnb de la blockchain n’arrivera pas demain»
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Pourquoi Eric Boustouller, ancien président de Microsoft Europe de l’Ouest, rejoint C4 Ventures
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie A] Unkle lève 10 millions d’euros pour assurer les propriétaires et se porter garant des locataires