ActualitéEtudesEurope

Le cerveau humain est fait pour s’entendre avec Facebook, Snapchat ou Pinterest

Le Rich Media, dans sa définition la plus simple, implique tout type de contenus multimédias et interactifs sur le Web. Avec les nouvelles technologies, la notion de Rich Media a évolué et se caractérise désormais par l’ensemble des contenus qui interagissent avec l’utilisateur. En définitive, la publicité Rich Media combine le son, la vidéo ou le Flash et avec des langages de programmation tels que Java, Javascript et le DHTML.

L’impact de ces nouvelles formes de publicité est important, parce qu’elles correspondent au fonctionnement de notre cerveau. Celui-ci calcule 60 000 fois plus rapidement les informations présentées sur un visuel plutôt que sur du textuel. D’où l’efficacité grandissante de la publicité sur les plateformes sociales de partage photos (Instagram, Pinterest, Snapchat, Facebook…). S’il est plus facile de retenir une information lorsqu’elle est illustrée c’est parce que la majorité de nos connexions cérébrales sont faites directement avec nos yeux. Les marques l’ont bien compris.

De nos jours, un post assorti d’un visuel sur Facebook reçoit 90% d’engagement de plus qu’un post sans visuel. Mieux, alors que certains redoutent une nouvelle génération d’ignorants, le visuel permettrait d’apprendre.

Nicolas Bannier

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Le cerveau humain est fait pour s’entendre avec Facebook, Snapchat ou Pinterest
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Les offres d’emploi de la semaine
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
L’intelligence artificielle peut-elle achever la 10e symphonie de Beethoven?
Copy link