ActualitéBusinessHR Tech

Le géant français Sodexo met la main sur la startup de chèques cadeaux dématérialisés Wedoogift

Sodexo, le géant des titres-restaurants et services en entreprise, renforce son offre en matière de chèques cadeaux dématérialisés. C’est à travers sa filiale Sodexo Pass France que le groupe français prend une participation majoritaire de 56% dans la startup française Wedoogift. Sodexo entend ainsi poursuivre sa transformation vers le tout digital pour faire face aux nouveaux acteurs sur le marché.

Lancé en 2014 par Jérôme Proust, Wedoogift fournit des solutions totalement dématérialisées et logiciels SaaS (billetterie, espace de réduction, comptabilité, gestion et site de communication) aux entreprises, CSE et collectivités. Au départ, la startup s’est spécialisée dans la dématérialisation des chèques cadeaux, avant de diversifier son offre en janvier 2020 en s’attaquant aux titres-restaurant. Wedoogift revendique 7 000 clients pour sa solution historique tels que KPMG, EDF ou encore Bureau veritas. Sa solution est utilisée par plus de 1,4 million de salariés.

«Une nouvelle étape dans la transformation du modèle économique du marché»

Pour le groupe français, l’enjeu est de répondre aux nouvelles attentes des entreprises après la pandémie. En effet, les entreprises et CSE se tournent davantage vers des solutions fluides et personnalisées pour engager et fidéliser leurs salariés. Cette acquisition permettra à Sodexo de compléter son offre auprès des Comités Sociaux et Économiques (CSE), des collectivités et des salariés, en proposant une expérience en version papier, carte ou dématérialisée.

« Nous sommes très heureux de ce rapprochement avec Wedoogift, une véritable success story française », commente François Gaffinel, Directeur Général de Sodexo Pass France. « Sodexo renforce ainsi sa position stratégique sur le marché et poursuit la digitalisation de ses offres pour proposer des expériences cadeaux répondant au mieux aux attentes de nos clients et de nos utilisateurs. Nous franchissons une nouvelle étape dans la transformation du modèle économique du marché. »

À eux deux, Sodexo et Wedoogift comptent près de 50 000 clients et 5 millions de salariés utilisateurs. Il s’agit d’une force de frappe importante pour le groupe historique qui fait face à l’arrivée de concurrents nouveaux et à la pointe de l’innovation.

Des acteurs historiques challengés 

Sodexo fait partie des acteurs historiques du secteur, parmi lesquels on peut citer Edenred, Up et Natixis Intertitres. Ces géants des services en entreprise ont longtemps cadenassé le marché avant de voir l’irruption de startups concurrentes, à l’instar de Resto Flash ou Swile (ex-Lunchr). Les quatre sociétés historiques, surnommées « le cartel des titres-restaurant », ont par ailleurs écopé d’une amende totale de 414,7 millions d’euros en 2019 par l’Autorité de la concurrence pour avoir échangé pendant plusieurs années des informations confidentielles pour verrouiller le secteur.

Parmi les nouveaux acteurs du marché, Swile est l’un des plus importants. La startup montpelliéraine a conquis 7% du marché des titres restaurants deux ans après son lancement et ne cesse de croître. En janvier dernier, elle a signé un contrat avec le groupe Carrefour qui lui permet d’atteindre pas moins de 62 000 salariés.

Lancé début 2017 par Loïc Soubeyrand, Swile propose une carte de paiement et une application mobile à destination des collaborateurs en entreprise. Elles regroupent certains avantages salariaux, à l’instar du titre-restaurant ou du titre-cadeau. Financée notamment par Index Ventures, Bpifrance, Idinvest Partners et Kima Ventures, la startup a levé plus de 125 millions de dollars depuis son lancement.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le géant français Sodexo met la main sur la startup de chèques cadeaux dématérialisés Wedoogift
PropTech: Witco (ex-MonBuilding) lève 12 millions d’euros auprès de Daphni et Eurazeo
facebook
Face aux critiques, Facebook suspend le développement d’une version d’Instagram pour les enfants
Pourquoi la French Tech a aussi besoin d’investisseurs français ou européens?
Streaming: lancé en même temps que Disney+, Apple TV+ est encore à la traîne
eCommerce : ManoMano, les débuts d’un acteur atypique sur un marché archaïque
Après une année 2020 record, où en est l’industrie française du jeu vidéo?