ActualitéBusinessIndustrieTech

Le groupe français Lectra en passe de racheter l’Américain Gerber Technology pour 300 millions d’euros

AFP

Le groupe français Lectra a annoncé jeudi avoir signé un contrat d’acquisition avec une filiale de American Industrial partners pour racheter l’Américain Gerber Technology, opération annoncée début février, qui a été approuvée jeudi par le conseil d’administration de Lectra.

La société française, qui fournit des logiciels, des machines de découpe et des services à plusieurs secteurs industriels (textile, automobile, ameublement), va acquérir la totalité des actions de Gerber Technology, spécialisé dans les logiciels et solutions d’automatisation pour les secteurs de l’habillement et de l’industrie, pour un montant total d’environ 300 millions d’euros. Dans le détail de ce contrat, Lectra apportera 175 millions d’euros, auxquels vont s’ajouter cinq millions de nouvelles actions Lectra au bénéfice de l’actionnaire unique de Gerber Technology, indique-t-elle dans un communiqué, jeudi.

Un actionnaire qui détenait 1% du capital de Lectra avant l’opération détiendrait 0,87% après cette émission. Fondée en 1973, Lectra a réalisé un chiffre d’affaires de 280 millions d’euros en 2019. Elle compte 34 filiales à l’international et emploie près de 1 800 salariés. De son côté, Gerber Technology a réalisé un chiffre d’affaires de 165 millions d’euros en 2020 et est présent dans 134 pays.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le groupe français Lectra en passe de racheter l’Américain Gerber Technology pour 300 millions d’euros
E-santé: l’Américain Aptar rachète le Français Voluntis, spécialisé dans les logiciels de suivi médical
HR Tech: Deel lève 425 millions de dollars supplémentaires pour faciliter les recrutements à l’étranger
Digital Marketing en 2021: le temps de l’action et du sens pour convaincre des clients potentiels
N26
La néobanque allemande N26 lève 777 millions d’euros pour une valorisation à 7,76 milliards d’euros
Télémédecine: après la crise, l’e-santé enfin prête à décoller?
Recrutement: le Français CleverConnect lève 30 millions d’euros pour s’étendre en Europe