ActualitéAmérique du nordBusinessMarketing & CommunicationMediaRetail & eCommerce

Le New York Times débourse plus de 30 millions de dollars pour mettre la main sur The Wirecutter

  • Le rachat de The Wirecutter s’inscrit dans la stratégie du quotidien américain pour trouver de nouveaux relais de croissance.
     
  • The Wirecutter possède également The Sweethome, qui repose sur le même modèle pour les appareils ménagers. 
     
  • Au dernier trimestre, le New York Times a vu ses revenus issus de la publicité digitale baisser de 7%.

 

Le New York Times a annoncé l’acquisition de The Wirecutter, un guide en ligne de recommandation de produits. Le montant de la transaction s’élève à plus de 30 millions de dollars. 

Fondée en 2011 par Brian Lam, ancien rédacteur en chef de Gizmodo, blog spécialisé sur les gadgets et les nouvelles technologies édité par Gawker Media, The Wirecutter est un site qui fournit des conseils d’achat et des recommandations sur les gadgets et les appareils électroniques. The Wirecutter possède également The Sweethome, qui repose sur le même modèle pour les appareils ménagers. 

L'e-commerce, nouveau relais de croissance des éditeurs numériques

Le modèle économique des deux sites est basé sur les liens d’affiliation qui génèrent des revenus lorsque les consommateurs cliquent dessus afin d’effectuer leurs achats sur des sites de commerce en ligne, à l’image d’Amazon. L’an dernier, The Wirecutter a généré 150 millions de dollars de revenus dans le commerce en ligne.

L’attrait du New York Times pour The Wirecutter et The Sweethome, deux sites dont l’ossature est principalement constituée de journalistes, s’inscrit dans la stratégie du quotidien américain pour trouver de nouveaux relais de croissance. Les éditeurs numériques éprouvant des difficultés croissantes à tirer des revenus de la publicité digitale, ils se tournent de plus en plus vers l’e-commerce. Au dernier trimestre, le New York Times a ainsi vu ses revenus issus de la publicité digitale baisser de 7%.

En Europe, une réorganisation des médias s'opère également. Dans ce cadre, Prisma Media a développé une stratégie de croissance externe, notamment avec le rachat de Groupe Cerise en mai dernier. De son côté, Reworld Media a aussi enchaîné les acquisitions de marques média depuis sa création en 2012 pour les faire basculer à l'heure du digital et conquérir une audience plus large.

Lire aussi : 

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Le New York Times débourse plus de 30 millions de dollars pour mettre la main sur The Wirecutter
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués
Patrick Drahi
Altice Europe: Patrick Drahi va contrôler 92% du capital après son OPA
Entre croissance externe et ouverture de pays: la stratégie agressive de Vinted