ActualitéBusinessEdTechInvestissementsLes levées de fonds

Le Wagon lève 17 millions d’euros pour devenir l’école mondiale de référence des développeurs

Interview de Romain Paillard, co-fondateur du Wagon

Six ans après sa création, Le Wagon veut passer la vitesse supérieure. Pour cela, l’école qui propose une formation courte mais intensive pour apprendre à coder vient de boucler un tour de table de 17 millions d’euros auprès des fonds Cathay Capital et AfricInvest. Jusque-là auto-financée, la start-up française entend s’appuyer sur cette première levée de fonds pour continuer à ouvrir de nouveaux campus à l’international et enrichir son offre de formation.

Lancé en janvier 2014 par les frères Boris et Romain Paillard, ainsi que Sébastien Saunier, ce bootcamp a eu l’ambition dès sa création de former des développeurs en informatique aux cinq langages web (CSS, HTML, JavaScript, SQL et Ruby) en seulement 9 semaines à temps plein. Depuis 2019, l’école propose également un programme à temps partiel (soir et week-end) qui s’étend sur 24 semaines. Face à la pénurie de développeurs sur le marché, la formule a rapidement rencontré du succès, et pas seulement en France. A ce jour, Le Wagon a formé 7 000 personnes en 300 sessions d’apprentissage. «Depuis le lancement, nous avons concentré nos efforts sur l’itération de nos méthodes d’apprentissage, la construction d’un réseau international d’écoles et d’un réseau d’entreprises partenaires (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft, Uber, PayPal, Doctolib…, ndlr) qui recrutent parmi nos élèves», expliquent Boris et Romain Paillard, les fondateurs du Wagon. 

Nous avons abordé les enjeux et les ambitions derrière ce tour de table avec Romain Paillard, co-fondateur du Wagon. Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’entretien ici :

Nous vous invitons à vous abonner gratuitement à l’émission DECODE Business sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, ou tout autre service d’hébergement de podcasts qui nous distribue.

38 campus dans le monde

Initialement basée à Paris, l’école est aujourd’hui implantée à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes et Rennes dans l’Hexagone, mais aussi dans 31 autres villes dans le monde (Barcelone, Lisbonne, Istanbul, Oslo, Stockholm, Singapour, Bali, Montréal, Tel-Aviv…). Cette expansion internationale va se poursuivre sous l’impulsion de Cathay Capital et AfricInvest, qui va permettre au Wagon de mettre un pied sur le continent africain. 

Outre sa formation de développement web, la start-up française a lancé en ce début d’année une formation dédiée à la data science. Celle-ci s’étalera également sur 9 semaines à temps plein pour permettre à chaque participant de maîtriser la collecte, le stockage, la transformation ou encore la prédiction des données, ainsi que les modèles avancés de machine learning et de deep learning. Accessible à Paris, Berlin et Shanghaï, cette formation va être déployée dans les campus du Wagon et déclinée en temps partiel. 

En parallèle, l’école entend s’appuyer sur le financement de 17 millions d’euros pour développer son offre B2B Le Wagon Executive. S’adressant aux entreprises, elle vise à former les collaborateurs aux métiers du numérique, de manière à ce qu’ils soient capables de mener des projets de transformation digitale. Plus de 1 000 collaborateurs ont été formés dans le cadre de ce programme à ce jour. 

Le Wagon : les données clés

Fondateurs : Boris Paillard, Romain Paillard et Sébastien Saunier
Création : 2013
Siège social : Paris
Activité : apprentissage du code


Financement : 17 millions d’euros en mars 2020…

Lire aussi : Comment Le Wagon forme les développeurs en un temps record dans le monde entier

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Le Wagon lève 17 millions d’euros pour devenir l’école mondiale de référence des développeurs
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Empowerment des collaborateurs: pourquoi les résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?