A la uneCrowdfundingFinTech

Lendix vise plus de 70 millions d’euros de prêts aux PME d’ici un an

Comment les entreprises peuvent-elles accéder plus facilement aux prêts ? Par le crowdfunding espère Lendix, une plateforme spécialisée dans le prêt aux PME. Deux types de prêteurs sont réunis sur son site : des particuliers et des investisseurs institutionnels. «Le point fondamental est d’attirer des dossiers de qualité pour que les prêteurs viennent naturellement», explique à Frenchweb Olivier Goy, le fondateur.

Depuis le lancement de la plateforme en avril 2015, plusieurs entreprises sont venues emprunter sur Lendix / Octobe pour des montants allant de 30 000 euros à 1 million d’euros. Parmi celles-ci, on retrouve notamment 5àsec qui a décroché un emprunt de 200 000 euros à 5,5% sur 30 mois.

Un marché concurrentiel

La société doit cependant affronter la concurrence de nombreux acteurs comme Unilend. Mais également de nouveaux venus qui se sont lancés suite à la réforme de 2014 sur le financement participatif, qui leur a attribué un statut. Mais Lendix / October assure qu’il y a encore de la place. «Il y a beaucoup de monde, car le marché du prêt aux PME est très gros : 80 milliards d’euros par an de nouveaux prêts en France seulement».

Lendix compte d’ailleurs prendre de l’avance et espère atteindre un volume de prêts réalisé aux alentours de 70 à 80 millions d’euros d’ici à un an. Plus de détails avec Olivier Goy, le fondateur de Lendix / October .

Olivier Goy est l’un des speakers
du Frenchweb Day FinTech, le 22 octobre 2015

 

 Lendix / October : les données clés

Fondateur : Olivier Goy

Création : 2014

Siège social : Paris

Marché : crowdfunding en prêt aux PME

Concurrents : Unilend, SmartAngels

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Lendix vise plus de 70 millions d’euros de prêts aux PME d’ici un an
FinTech: comment le Britannique GoCardless veut devenir la référence des paiements récurrents
[DECODE CAC40] Frédéric Oudéa : « Les entreprises qui gagneront seront celles qui sauront coupler innovation et responsabilité »
AssurTech: Tinubu Square lève 15 millions d’euros pour renforcer sa position à l’international
[DECODE FinTech] Comment l’open banking redistribue les cartes dans le secteur bancaire
FinTech: N26 quitte-t-il vraiment le Royaume-Uni à cause du Brexit?
FinTech: après le Brexit, Starling Bank lève 71 millions d’euros pour enfin s’étendre en Europe
Copy link