A la uneCrowdfundingFinTech

Lendix vise plus de 70 millions d’euros de prêts aux PME d’ici un an

Comment les entreprises peuvent-elles accéder plus facilement aux prêts ? Par le crowdfunding espère Lendix, une plateforme spécialisée dans le prêt aux PME. Deux types de prêteurs sont réunis sur son site : des particuliers et des investisseurs institutionnels. «Le point fondamental est d’attirer des dossiers de qualité pour que les prêteurs viennent naturellement», explique à Frenchweb Olivier Goy, le fondateur.

Depuis le lancement de la plateforme en avril 2015, plusieurs entreprises sont venues emprunter sur Lendix / Octobe pour des montants allant de 30 000 euros à 1 million d’euros. Parmi celles-ci, on retrouve notamment 5àsec qui a décroché un emprunt de 200 000 euros à 5,5% sur 30 mois.

Un marché concurrentiel

La société doit cependant affronter la concurrence de nombreux acteurs comme Unilend. Mais également de nouveaux venus qui se sont lancés suite à la réforme de 2014 sur le financement participatif, qui leur a attribué un statut. Mais Lendix / October assure qu’il y a encore de la place. «Il y a beaucoup de monde, car le marché du prêt aux PME est très gros : 80 milliards d’euros par an de nouveaux prêts en France seulement».

Lendix compte d’ailleurs prendre de l’avance et espère atteindre un volume de prêts réalisé aux alentours de 70 à 80 millions d’euros d’ici à un an. Plus de détails avec Olivier Goy, le fondateur de Lendix / October .

Olivier Goy est l’un des speakers
du Frenchweb Day FinTech, le 22 octobre 2015

 

 Lendix / October : les données clés

Fondateur : Olivier Goy

Création : 2014

Siège social : Paris

Marché : crowdfunding en prêt aux PME

Concurrents : Unilend, SmartAngels

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Lendix vise plus de 70 millions d’euros de prêts aux PME d’ici un an
La startup lyonnaise Georges devient Indy et lève 35 millions d’euros auprès de Singular, Alven et Kerala
Sis ID
FinTech: le Lyonnais Sis ID lève 5 millions d’euros pour lutter contre la fraude aux virements bancaires
FinTech : Eurazeo investit 55 millions d’euros dans PPRO
ByteDance: la maison-mère de TikTok se lance sur le marché très lucratif des paiements mobile
AssurTech : Lovys lève 17 millions d’euros auprès de Heartcore, NewAlpha et Raise
FinTech : comment Elwin (Mieuxplacer.com) a pris le virage du B2B