Data RoomMedia

Les Directeurs de la Communication et les médias sociaux

Selon l’étude annuelle The Rising CCO III, menée par Spencer Stuart et Weber Shandwick, 34% des Chief Communications Officers (CCO) déclarent que la réputation de leur société a été menacée via les médias sociaux au cours des 12 derniers mois. Pourtant, ils sont tout autant (33%) à admettre qu’ils ne sont pas préparés à gérer ce type de menace en ligne.

La menace que représentent les médias sociaux est la préoccupation majeure des CCO des plus  grandes entreprises dans le monde. Les médias sociaux ou en ligne représentent, selon eux, le défi le plus critique en même temps que la plus grande opportunité pour l’année à venir. 54% des CCO considèrent en effet l’expérience dans les nouveaux médias et médias sociaux parmi les qualifications les plus importantes pour les communicateurs de demain.

Les CCO à travers le monde se préparent à relever le défi: les fonctions liées aux médias sociaux et aux blogs devraient connaître la croissance la plus importante dans les départements de communication au cours des 12 prochains mois. Elles ont augmenté de façon spectaculaire de 28% en 2008 à 41% en 2010.

Au fur et à mesure que le défi des médias sociaux prend de l’ampleur chez les professionnels de la communication, la préparation générale aux situations de crise ainsi que la définition des messages prennent toute leur importance. En effet, la gestion de crise est devenue une compétence essentielle et la clef de réussite des CCO au cours des trois dernières années. Elle est considérée comme quasiment deux fois plus importante en 2010 (61%) qu’en 2007 (33%).

L’étude a également révélé que plusieurs outils essentiels en termes de communication et de réputation pourraient être écartés suite à l’évolution du monde des affaires et des contraintes budgétaires. Ainsi, selon l’étude, l’évaluation des risques et la veille concurrentielle a diminué en priorité dans les services de communication pour les 12 mois à venir. En 2008, cette fonction était pourtant la deuxième ressource en communication la plus importante prévue pour 2009, alors indiquée par 22% des professionnels du secteur. En 2010, elle est tombée à la sixième place avec seulement 9% des répondants s’attendant à une croissance du domaine. Parallèlement, la responsabilité environnementale est de moins en moins perçue comme un domaine de développement critique, malgré toute son importance pour construire et protéger les réputations. Elle est en effet passée de 11 % en 2008 à 4 % lors de l’étude de 2010.

Les CCO sont toujours plus nombreux à rapporter que l’implication des employés compte parmi les mesures d’efficacité les plus importantes selon lesquelles ils sont évalués; ce critère ayant augmenté de 33% entre 2007 et 2010. Cet accent mis sur la communication interne n’est pas surprenant, à l’heure où l’on accorde une attention accrue à la manière dont les employeurs gèrent le défi de garder leurs salariés les plus talentueux, dans une économie qui se remet de la crise.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Les Directeurs de la Communication et les médias sociaux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This