ActualitéBusinessEuropeHealthcareInvestissementsLes levées de fondsStartup

Natural Cycles, 30 millions de dollars pour digitaliser la contraception des femmes

Le montant

La start-up suédoise Natural Cycles, qui développe une application mobile permettant de suivre avec précision le cycle d’ovulation d’une femme, a bouclé un tour de table de 30 millions de dollars mené par EQT Ventures. Les investisseurs historiques, Sunstone, E-ventures et Bonnier Growth Media, ont également participé à l’opération. En juillet dernier, la société avait déjà levé 6 millions de dollars.

Le marché

Fondée en 2013 par deux médecins, Raoul Scherwitzl et Elina Berglund, qui a notamment travaillé au sein de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), Natural Cycles vise à prédire les jours où une femme est fertile et les jours où elle ne l’est pas. Pour ce faire, les femmes doivent mesurer leur température corporelle chaque matin, avant de se lever, avec un thermomètre basal, puis enregistrer les données dans l’application mobile disponible sur iOS et Android. Cette dernière s’appuie en suite sur un algorithme pour mesurer indirectement les niveaux d’hormones et ainsi calculer la fertilité de chaque femme, en tenant compte de plusieurs facteurs, comme le taux de survie du sperme.

Grâce aux données collectées et analysées par l’application, chaque femme a alors accès un calendrier intégré qui repose sur deux couleurs. Les jours colorés en vert signifient que la femme peut avoir des relations sexuelles non-protégées sans risque de tomber enceinte, tandis que les jours colorés en rouge indiquent un pic de fertilité et donc un risque de grossesse si son partenaire ne porte pas de préservatif. L’applications s’adapte au comportement des femmes si elles oublient d’entrer leur température quotidienne en ajoutant des jours «rouges» dans le calendrier par mesure de sécurité. Les fondateurs de Natural Cycles estiment que leur application est efficace à 93% avec une utilisation classique. L’application peut également être utilisée pour une grossesse. Selon Naturel Cycles, 75% des femmes l’utilisent en tant que contraceptif et le reste pour planifier ou surveiller une grossesse.

Depuis août, le produit a obtenu la certification de l’Union européenne pour être considéré comme un moyen de contraception. A ce jour, la start-up basée à Stockholm revendique 500 000 utilisatrices dans plus de 160 pays. Les femmes peuvent choisir un forfait mensuel à 9,99 dollars ou un abonnement annuel à 79,99 dollars.

Les objectifs

Ce nouveau financement doit permettre à la jeune pousse suédoise de renforcer son équipe de 40 collaborateurs. La société prévoit notamment de recruter davantage de scientifiques et de personnel médical. Les fondateurs envisagent également d’obtenir l’approbation de la FDA (Food and Drug Administration) aux États-Unis pour commercialiser son produit en tant que contraceptif sur le territoire américain.

Natural Cycles : les données clés

Fondateurs : Raoul Scherwitzl et Elina Berglund
Création : 2013
Siège social : Stockholm (Suède)
Activité : application mobile permettant de suivre avec précision le cycle d’ovulation d’une femme
Financement : 30 millions de dollars en novembre 2017

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This