ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTech

New Space: la startup rennaise Unseenlabs lève 20 millions d’euros auprès de 360 Capital

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

À l’instar d’Exotrail ou de Kinéis, les acteurs français du new space sont « essentiellement placés sur le segment du petit satellite, des données qu’ils peuvent en générer et de leur traitement », selon Maxime Puteaux, principal advisor pour Euroconsult. Sur ce créneau, la startup bretonne Unseenlabs, spécialisée dans l’interception de signaux de radiofréquence depuis l’espace, lève 20 millions d’euros en série B auprès de 360 Capital, Omnes et Blue Oceans Partners, avec la participations des investisseurs historiques Breizh Up, le fonds de la région Bretagne soutenu par le Feder, le fonds Definvest (le fonds du ministère des Armées géré par Bpifrance) et Hemeria. La startup basée à Rennes avait déjà levé 7,5 millions d’euros en 2018.

Lancé en 2015 par les frères Clément et Jonathan Galic, des ingénieurs dans l’aérospatial, Unseenlabs a mis au point une technologie basée sur l’identification des ondes électromagnétiques émises par les navires, qui permet de les détecter et de les géolocaliser depuis l’espace, presque en temps réel. La startup bretonne, qui a lancé son premier nano-satellite en août 2019, est un poids lourd dans le secteur européen de la géolocalisation radiofréquence par satellites de navires en mer. Elle ambitionne de lancer de nouveaux nano-satellites, jusqu’à 25, pour former sa propre constellation et accroître son efficacité et sa précision.

«Protéger 30% des océans d’ici 2030»

« L’année 2020 a été une bonne année pour Unseenlabs », commentent les fondateurs de la startup. « Elle nous a permis de confirmer la pertinence de notre modèle et l’intérêt de notre offre pour les acteurs du marché. Ce nouveau tour de table va nous permettre d’accélérer le déploiement de notre constellation qui devrait compter de 20 à 25 nano-satellites d’ici 2025, de soutenir le développement de nos services de géolocalisation et d’accroître notre présence à l’international. Nous changeons clairement d’échelle. »

Pour ses investisseurs, l’entreprise apporte « un type de données sans précédent et disruptif au service de la lutte contre la pêche illégale, les trafics illicites et la piraterie », commente Christian Lim, co-fondateur de Blue Oceans Partners. « En effet, ces données permettent de surveiller de vastes aires marines beaucoup plus efficacement que par le passé, rendant plus effective l’ambition de protéger 30% des océans d’ici 2030. La technologie d’UnseenLabs constitue une contribution majeure à la transparence des océans et donc à leur meilleure gouvernance. »

Unseenlabs : les données clés

Fondateurs : Clément et Jonathan Galic
Création : 2015
Siège social : Rennes
Activité : interception de signaux de radiofréquence depuis l’espace


Financement : 20 millions d’euros en série B auprès de 360 Capital, Omnes et Blue Oceans Partners, avec la participations des investisseurs historiques Breizh Up, le fonds de la région Bretagne soutenu par le Feder, le fonds Definvest (le fonds du ministère des Armées géré par Bpifrance) et Hemeria.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Unseenlabs
New Space: la startup rennaise Unseenlabs lève 20 millions d’euros auprès de 360 Capital
Brevets télécoms: Ericsson et Samsung règlent un important litige
Bill.com rachète la startup Divvy pour 2,5 milliards de dollars afin de gérer les dépenses des PME
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Bouygues Telecom
5G: Bouygues Telecom va recevoir 350 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?