ActualitéAmérique du nordBusinessEuropeTech

New Space: pourquoi les Français de la startup Space Cargo Unlimited envoient du vin dans l’espace

La startup bordelaise Space Cargo Unlimited, fondée par Nicolas Gaume, direc­teur monde des parte­na­riats stra­té­giques de Micro­soft, et Emmanuel Etcheparre, qui a fondé (avec Nicolas Gaume) le réseau social Wine Alley, a lancé samedi depuis un site de la Nasa à Wallops Island, aux Etats-Unis, douze bouteilles de vin dans l’espace. Et plus précisément à destination de la Station spatiale inter­na­tio­nale (ISS), dans le cadre d’un programme de recherche qui a pour but d’étudier l’impact que l’environnement spatial (microgravité et exposition aux rayonnements spatiaux) peut avoir sur les composants majeurs du vin pendant un an.

Il s’agit de la première mission d’un programme de recherche d’initiative privé baptisée « Wise », pour « Vitis Vinum In Spatium Experimentia », lancé par Space Cargo Unlimited et Space Biology Unlimited. Il sera composé de six missions similaires entre 2019 et 2022. Une autre expérimentation concernera l’évolution de plantes dans un environnement spatial. Le lancement de samedi — un chargement de 30 kilos à bord d’une fusée de Northrop Grumman — a été soutenu financièrement par la Nasa, le CNES (Centre national d’études spatiales), l’ESA (Agence spatiale européenne), Thales Alenia Space, Nanoracks, ainsi que des investisseurs privés asiatiques et américains.

Des chercheurs français et allemands ainsi que l’Institut des sciences de la vigne et du vin de Bordeaux participent au projet. Ils souhaitent observer l’évolution de la composition chimique du vin dans l’espace lors de son vieillissement, processus qui « intègre certains des éléments essentiels de l’écosystème biologique terrestre, tels que levures, bactéries, cristaux, colloïdes et polyphénols », a souligné Emmanuel Etcheparre auprès de Sud Ouest.

De manière plus globale, la startup fondée en 2014 souhaite participer au développement de recherches sur le futur de l’alimentation et de l’agriculture dans une période de dérèglement climatique: « nous sommes partis du constat qu’il y avait beaucoup de recherches académiques dans l’espace sur le sujet, mais peu étaient applicatives. Ce qui laisse un potentiel immense d’exploration à l’heure où les coûts d’accès au spatial diminuent », a expliqué Nicolas Gaume.

Le secteur privé est en train de conquérir l’espace

Le marché mondial du New Space, soit l’industrie spatiale d’initiative privée, a décollé avec des géants américains tels que SpaceX d’Elon Musk, qui a récemment lancé la première grappe de sa constellation de satellites pour déployer Internet depuis l’espace, Blue Origin de Jeff Bezos, ou encore Rocket Lab de l’ingénieur néo-zélandais Peter Beck. Il pèse près de 3,5 milliards de dollars par an et connaît une croissance constante.

L’Europe, où différents protagonistes publics et privés semblent y voir une opportunité, n’est pas en reste. Des acteurs tels que les Français Thrustme ou Exotrail, le Britannique OneWeb, qui a levé 1,25 milliard de dollars en mars pour accélérer la production de ses satellites, le Belge Aerospacelab, qui a levé 11 millions d’euros en avril, le Finlandais IceEye, le Luxembourgeois Kleos Space, ou le Suisse Astrocast, font partie de la constellation du New Space européen. En juillet 2018, l’Agence spatiale européenne (ESA) et la Banque européenne d’investissement (BEI) avaient signé une déclaration commune pour mettre en place une alliance destinée à favoriser le financement du secteur spatial.

« Notre secteur est en pleine mutation, et en tant qu’agence spatiale, cela nous force à anticiper. Le moment est venu pour l’ESA de se tourner vers les citoyens de ses États membres afin de recueillir leurs idées et de les associer à la grande aventure européenne du transport spatial », avait alors déclaré Jan Wörner, directeur général de l’ESA. L’initiative avait pour but d’encourager l’innovation ouverte en s’adressant aux particuliers et aux entreprises du spatial ou d’autres secteurs.

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New Space: pourquoi les Français de la startup Space Cargo Unlimited envoient du vin dans l’espace
The Garage, l’incubateur de Cyril Paglino pour créer un écosystème blockchain de référence en Europe
Instagram
Reels, l’arme d’Instagram pour contrer l’ascension fulgurante de TikTok
Comment les indépendantistes catalans usent du numérique contre Madrid
Glyphosate, pesticides: un rapport parlementaire plaide en faveur d’une centralisation des données
FinTech: Revolut continue de recruter des têtes d’affiche de la finance
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Share via
Copy link