ActualitéArts et CultureLes levées de fonds

OVH lève 267 millions d’euros pour accélérer sur le cloud

OVH veut avancer ses pions dans l’hébergement à distance. L’hébergeur français OVH annonce ce mardi avoir levé 267 millions d’euros. Les fonds proviennent à la fois d’un nouveau crédit syndiqué auprès du pool bancaire historique du groupe et d’un emprunt obligataire sous forme de placement privé.

«Les établissements du pool bancaire se sont engagés sur une ligne de RCF (Revolving Credit Facility) de 160 millions d’euros, à maturité de 6 ans. Les investisseurs obligataires Euro PP ont, pour leur part, souscrit à hauteur de 107 millions d’euros pour 6, 7 et 8 ans» précise le groupe ce mardi.

Ces 267 millions viennent prendre le relais du crédit syndiqué de 140 millions d’euros qui avait permis à OVH de poursuivre ces investissements en 2013 et 2014. Ils permettront au groupe de soutenir son développement à l’international.

 « L’objectif est de se donner les moyens (…) de rivaliser avec les plus grands américains. » annonce Nicolas Boyer CFO d’OVH. De nouveaux datacenters devraient être mis sur pieds.

OVH revendique 700 000 clients en Europe et en Amérique et a dégagé  plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires sur 2013. Face à lui, se positionnent des acteurs étrangers comme Amazon (Amazon Web Service), Microsoft, etc.

Lire aussi:

>> Oxalide : « Amazon Web Service représente à lui seul plus de 75% du marché du cloud »

>> EuraTechnologies et OVH lancent un « programme incubateur »

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
OVH lève 267 millions d’euros pour accélérer sur le cloud
E-commerce: StockX lève 255 millions de dollars pour une valorisation à 3,8 milliards de dollars
Jeux vidéo
Gaming: le CNC consacrera 4,2 millions d’euros pour les créateurs de jeux vidéo en 2021
Fuites, piratages… : comment éviter que nos données circulent?
«Ma classe à la maison»: la plateforme du CNED de nouveau ciblée par des cyberattaques
Radio France
Face aux géants du streaming, les radios françaises font leur révolution numérique
Michel Devoret Yale Quantum
[DECODE Quantum] A la rencontre de Michel Devoret, Directeur du laboratoire de nanofabrication en physique appliquée de l’Université de Yale