A la uneArts et CultureParis

Pourquoi le modèle de VoD Factory a séduit la Fnac et SFR

La Fnac annonçait en novembre le lancement de sa plateforme de VoD. Mais plutôt que de la développer en interne, le groupe d'Alexandre Bompard a fait appel à VoD Factory, une start-up parisienne française qui commercialise des offres en marque blanche. L'entreprise compte aussi SFR (où le fondateur de VoD Factory était l'ancien directeur des contenus) parmi ses clients, tout comme Virgin Mobile pour son offre de box.

Toutes ces marques disposent de nombreux clients et d'offres compatibles avec un service de VoD, mais n'ont pas nécessairement le savoir-faire. Il faut dire que VoD Factory a un argument de taille : l'entreprise dispose de plus de 17 000 titres dans son catalogue, réunis auprès de 70 fournisseurs de contenus. Deux ans après sa création, elle revendique aujourd'hui un chiffre d'affaires de 32 millions d'euros.

Contrairement à Netflix ou CanalPlay, l'essentiel de l'activité de VoD Factory repose sur de la location et l'achat de film, et non sur la commercialisation d'un abonnement donnant accès à un catalogue en illimité. Un positionnement qui fait entrer en concurrence la société avec iTunes par exemple. Plus de détails avec Julien Vin-Ramarony, le président de VoD Factory.

Président : Julien Vin-Ramarony

Siège social : Paris

Création : 2013

Activité : service de vidéo à la demande en marque blanche

Effectif : 20 salariés

Chiffre d'affaires : 32 millions d'euros de chiffre d'affaires

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Pourquoi le modèle de VoD Factory a séduit la Fnac et SFR
E-santé: Withings lève 53 millions d’euros pour mieux anticiper les maladies
Confinement: Netflix chute en Bourse malgré ses 10 millions de nouveaux abonnés
Face aux géants du streaming, Tencent acquiert Iflix pour renforcer sa position en Asie du Sud-Est
En France, Netflix reste le premier fournisseur de données sur Internet devant Google et Facebook
Singulart lève 10 millions d’euros pour étendre sa galerie d’art numérique à l’international
Disney: des pertes colossales malgré le succès de sa plateforme de streaming
Copy link