/ Brand ContentHR Tech

Pourquoi les métiers du digital ne sont pas plus sollicités pendant la crise du coronavirus

[Contenu réalisé en partenariat avec PageGroup]

Le confinement provoqué par la crise sanitaire du coronavirus aura eu un impact sans précédent sur le travail et son organisation au sein des entreprises. Les recrutements n’auront globalement pas échappé à cette règle.

Si les professionnels de l’emploi dressent un bilan global très défavorable de la crise sanitaire actuelle, avec l’enregistrement de nombreux reports ou annulations de recrutements, certains profils restent fortement sollicités. C’est notamment le cas, outre les professionnels de santé, des experts de la Supply Chain et de la Logistique, en charge d’approvisionner, de transporter et de rendre disponibles les biens de consommation pour une population confinée. Mais qu’en est-il des talents digitaux, que l’on imagine en chefs d’orchestre d’un commerce en ligne en plein boom ?

Un a priori favorable, mais éloigné des réalités du terrain

A l’heure où une majorité des points de vente sont fermés, on observe que les créneaux de livraison à domicile et les drives sont pris d’assaut. On imagine alors que les ventes en ligne explosent chez certains pure players et chez les poids lourds de la grande distribution et de la distribution spécialisée en ligne.

Pourtant, fin mars, la FEVAD constatait que 76% des sites marchands enregistraient un recul de leurs ventes depuis le début du confinement, un recul évalué à plus de 50% pour la moitié d’entre eux ! De quoi favoriser la mise en chômage partiel des collaborateurs plutôt que d’accentuer les actions webmarketing, et donc les embauches… Par ailleurs, seuls 18% des sites faisaient état d’une augmentation des ventes, concentrée dans l’alimentaire, les produits high-tech et culturels.

Un surcroît d’activité très ciblé, et majoritairement géré sans renfort

Paradoxalement, si la demande a largement augmenté dans ces domaines particuliers, les impacts en termes d’actions digitales (e-merchandising, acquisition, CRM, social media, etc.) sont équivalents à la période pré-confinement, voire même négatifs. La raison ? L’acquisition se fait en ce moment presque naturellement du fait du contexte, sans avoir à mener de campagnes spécifiques. Les compétences digitales en place suffisent ainsi le plus souvent à absorber les besoins et à déployer les actions adaptées (bannières d’informations sur le Covid-19, campagnes d’emailings, création de FAQ Covid-19, etc.). En définitive, si l’impact positif est amplement confirmé sur la chaîne logistique qui a eu recours à un renfort de main d’œuvre, les recrutements de profils digitaux, spécifiquement provoqués par la crise, resteront des exceptions.

Des perspectives intéressantes portées par un changement de modèle

Une chose est néanmoins sûre, cette crise sanitaire aura modifié en profondeur les habitudes de consommation des Français, avec pour impact de contraindre les acteurs de la distribution traditionnelle ou hybride (retailers/e-tailers) à revoir leurs modèles vers du 100% online. Reste à savoir si cette transformation digitale imposée sera durable en sortie de crise. Il ne fait cependant aucun doute que les distributeurs auront de nouveaux challenges à relever (fidélisation des nouveaux clients, schémas de consommation/distribution plus écoresponsable, etc.), et que les spécialistes du digital ne seront pas en reste dans cette équation : si le confinement n’a pas encore eu d’effet de levier sur les recrutements, on peut supposer que ces profils seront très sollicités dans les mois à venir, du fait des adaptations marché anticipées.

Par Sacha Kalusevic, Directeur Senior chez Page Personnel, spécialiste des recrutements en Marketing Digital et IT.

À propos de PageGroup

PageGroup, groupe international leader du recrutement et de l’intérim spécialisés dans de nombreux pays, décline son expertise en France à travers 4 marques : Page Personnel, Michael Page, Page Executive et Page Outsourcing. 700 consultants en recrutement assurent une couverture nationale (19 bureaux en France) pour répondre aux besoins des entreprises dans plus de 20 secteurs d’activité.

Page Personnel, spécialiste de l’intérim et du recrutement de cadres 1er niveau, de techniciens et d’employés qualifiés, et Michael Page, qui identifie pour ses clients les meilleurs cadres confirmés, interviennent notamment dans le recrutement de profils experts en IT/Digital et sur tous les métiers du web-marketing.

Retrouvez les offres d’emploi de PageGroup sur emploi.frenchweb.fr

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. « Dis encore une fois digital » je vous laisse chercher sur votre moteur de recherche d’images favori !

Bouton retour en haut de la page
Pourquoi les métiers du digital ne sont pas plus sollicités pendant la crise du coronavirus
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Empowerment des collaborateurs: pourquoi les résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances?
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
InsideBoard, LumApps, Powell Software… : les levées de fonds de l’année 2020 dans les RH
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?
Essity Ventures : accompagner des start-up pour construire le futur de l’hygiène et de la santé