ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsProptech

PropTech : Garantme lève 4 millions d’euros pour être le garant des particuliers et des entreprises

Que l’on soit un étudiant, un jeune actif, un étranger, un travailleur indépendant ou encore un salarié avec des revenus modestes, trouver un logement en France peut vite s’apparenter à un parcours du combattant. Dans ce contexte, alors que la demande est largement supérieure à l’offre dans les métropoles, des start-up ont vu le jour ces dernières années pour donner un coup de pouce aux candidats-locataires n’ayant pas de garants suffisamment convaincants aux yeux des propriétaires.

C’est le cas notamment de Garantme qui a déployé en 2017 une solution de caution locative à destination des candidats-locataires. La société annonce aujourd’hui un tour de table en série A de 4 millions d’euros. A cette occasion, elle accueille à son capital les fonds Axeleo Capital, qui a lancé son fonds dédié à la PropTech en juin, et NewAlpha. Bpifrance, via le Fonds Ambition Amorçage (F3A), remet également au pot dans le cadre de cette opération. «Elle va nous permettre d’accélérer notre développement technologique afin de pouvoir structurer et proposer à tous nos partenaires professionnels de l’immobilier des solutions de cautionnement fluides, efficaces et intégrées», indique Thomas Reynaud, co-fondateur de Garantme.

15 000 candidats-locataires accompagnés 

Fondée par Emile Karam et Thomas Reynaud, tous deux diplômés d’HEC, avec l’appui de Mylène Romano, une spécialiste de l’immobilier, la jeune pousse s’attèle à consolider le dossier de location des candidats au travers d’une garantie locative permettant de protéger le bailleur contre les risques d’impayés. La société se rémunère en prélevant une commission de 3,5% sur le prix du loyer.

Pour se porter caution auprès des propriétaires, Garantme s’appuie sur des assureurs partenaires, à l’image de MMA, Galian et Seyna. A ce jour, la start-up indique avoir permis à plus de 15 000 candidats-locataires d’accéder à la location, ce qui représente plus de 150 millions d’euros de loyers annuels. «Garantme répond à un besoin de liquidité des actifs immobiliers, dans un contexte où la demande déménage de plus en plus fréquemment, ce qui nécessite plus de flexibilité dans le résidentiel comme dans le tertiaire», estime Mathias Flattin, directeur associé chez Axeleo Capital. 

500 entreprises cautionnées en 2020, 10 000 en 2022

Toutefois, Garantme n’entend pas se limiter aux particuliers. En mars dernier, la société a en effet élargi son offre aux entreprises avec le lancement de Garantme Pro, sa caution qui s’adresse aux TPE et PME en recherche de nouveaux locaux. Un besoin amplifié par la crise du coronavirus qui a fait fondre la trésorerie des entreprises. Avec ce service, la start-up prévoit de garantir plus de 500 entreprises en 2020, puis 3 000 en 2021, avant d’atteindre la barre des 10 000 sociétés cautionnées à l’horizon 2022.

Après avoir réalisé un chiffre d’affaires de 2,2 millions d’euros en 2019, Garantme vise les 20 millions d’euros de revenus d’ici 2022. Pour atteindre cet objectif, la société va quadrupler ses effectifs pour passer de 20 à 80 collaborateurs. Cette montée en puissance doit permettre d’accompagner 40 000 clients (particuliers et professionnels) et de nouer un réseau de 3 000 partenaires (agences immobilières et résidences étudiantes), à qui l’entreprise propose ses outils de dépôt et d’analyse des dossiers locatifs via des API. De quoi permettre à Garantme de gagner du terrain sur un marché occupé notamment par la start-up Unkle.

Signez avec Yousign

Garantme : les données clés

Fondateurs : Emile Karam et Thomas Reynaud
Création : 2017
Siège social : Paris
Secteur : PropTech
Activité : garantie de loyers


Financement : 4 millions d’euros en septembre 2020…

Lire aussi : PropTech : comment l’immobilier se réinvente

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
PropTech : Garantme lève 4 millions d’euros pour être le garant des particuliers et des entreprises
[Webinar] Passez de 3 semaines à 3 heures avec la signature électronique
Huawei: la Suède bannit à son tour des groupes chinois de son réseau 5G
Après l’e-commerce, MercadoLibre veut devenir leader des paiements numériques en Amérique Latine
Face à Amazon, Microsoft s’allie à SpaceX (Elon Musk) pour muscler son offre cloud
[Webinar] Les nouvelles alternatives pour lire une presse de qualité
Les annonces PropTech qu’il ne fallait pas manquer depuis juin