BusinessData Room

Quand L’Oréal propose le case study d’une campagne sur YouTube

Juste avant Noël dernier, la division luxe de L’Oréal lançait sur YouTube une campagne display de 5 jours et dans 5 pays ( France, Espagne, Italie, UK, Allemagne) autour des marques Lancôme, Diesel , Armani et Ralph Lauren.

Trois mois plus tard, l’Oréal propose dans une vidéo, sur YouTube évidemment, d’analyser le dispositif et ses retours apparemment très positifs. Une initiative de décryptage à saluer.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Dans un marché du luxe qui se tourne de plus en plus en Chine, et un Youtube bloqué (et qui le restera), les acteurs doivent diversifier leur diffusion sur différentes plateformes. on y reviendra…

  2. Je ne suis pas très convaincu par cette vidéo… Si on parle de coût/contact comme dans les années 90, c’est évident que c’est une belle opération…

    Le seul problème, c’est que le web est envisagé comme un mass média traditionnel (la remarque de Fred & Farid est symptomatique), ce qui n’est malheureusement pas le cas.

    C’est dommage…

Bouton retour en haut de la page
Quand L’Oréal propose le case study d’une campagne sur YouTube
«Ma classe à la maison»: la plateforme du CNED de nouveau ciblée par des cyberattaques
Radio France
Face aux géants du streaming, les radios françaises font leur révolution numérique
De quoi le télétravail est-il la fin?
Twitter a manqué de racheter Clubhouse pour 4 milliards de dollars
Obsolescence programmée: Apple débourse 3,4 millions de dollars pour mettre fin aux litiges chiliens
facebook
Facebook lance une application inspirée de Clubhouse