BusinessData Room

Quand L’Oréal propose le case study d’une campagne sur YouTube

Juste avant Noël dernier, la division luxe de L’Oréal lançait sur YouTube une campagne display de 5 jours et dans 5 pays ( France, Espagne, Italie, UK, Allemagne) autour des marques Lancôme, Diesel , Armani et Ralph Lauren.

Trois mois plus tard, l’Oréal propose dans une vidéo, sur YouTube évidemment, d’analyser le dispositif et ses retours apparemment très positifs. Une initiative de décryptage à saluer.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Dans un marché du luxe qui se tourne de plus en plus en Chine, et un Youtube bloqué (et qui le restera), les acteurs doivent diversifier leur diffusion sur différentes plateformes. on y reviendra…

  2. Je ne suis pas très convaincu par cette vidéo… Si on parle de coût/contact comme dans les années 90, c’est évident que c’est une belle opération…

    Le seul problème, c’est que le web est envisagé comme un mass média traditionnel (la remarque de Fred & Farid est symptomatique), ce qui n’est malheureusement pas le cas.

    C’est dommage…

Bouton retour en haut de la page
Quand L’Oréal propose le case study d’une campagne sur YouTube
Face à la Chine, les États-Unis poursuivent leur révolution technologique militaire
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM
Covid-19: l’activité du numérique en recul de 4,6% en 2020, prévoit le Syntec
Grab et Gojek sur le point de réaliser la plus grande fusion Tech d’Asie du Sud-Est?
« Les acteurs les plus technologiques sortiront gagnants de la consolidation des services de paiement »
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners