BusinessData Room

Quand L’Oréal propose le case study d’une campagne sur YouTube

Juste avant Noël dernier, la division luxe de L’Oréal lançait sur YouTube une campagne display de 5 jours et dans 5 pays ( France, Espagne, Italie, UK, Allemagne) autour des marques Lancôme, Diesel , Armani et Ralph Lauren.

Trois mois plus tard, l’Oréal propose dans une vidéo, sur YouTube évidemment, d’analyser le dispositif et ses retours apparemment très positifs. Une initiative de décryptage à saluer.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Dans un marché du luxe qui se tourne de plus en plus en Chine, et un Youtube bloqué (et qui le restera), les acteurs doivent diversifier leur diffusion sur différentes plateformes. on y reviendra…

  2. Je ne suis pas très convaincu par cette vidéo… Si on parle de coût/contact comme dans les années 90, c’est évident que c’est une belle opération…

    Le seul problème, c’est que le web est envisagé comme un mass média traditionnel (la remarque de Fred & Farid est symptomatique), ce qui n’est malheureusement pas le cas.

    C’est dommage…

Quand L’Oréal propose le case study d’une campagne sur YouTube
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
[#NoMatterWhat] Retail: comment s’adapter à la crise pour réussir cette fin d’année?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
Copy link