BusinessData Room

Quand L’Oréal propose le case study d’une campagne sur YouTube

Juste avant Noël dernier, la division luxe de L’Oréal lançait sur YouTube une campagne display de 5 jours et dans 5 pays ( France, Espagne, Italie, UK, Allemagne) autour des marques Lancôme, Diesel , Armani et Ralph Lauren.

Trois mois plus tard, l’Oréal propose dans une vidéo, sur YouTube évidemment, d’analyser le dispositif et ses retours apparemment très positifs. Une initiative de décryptage à saluer.

2 commentaires

  1. Dans un marché du luxe qui se tourne de plus en plus en Chine, et un Youtube bloqué (et qui le restera), les acteurs doivent diversifier leur diffusion sur différentes plateformes. on y reviendra…

  2. Je ne suis pas très convaincu par cette vidéo… Si on parle de coût/contact comme dans les années 90, c’est évident que c’est une belle opération…

    Le seul problème, c’est que le web est envisagé comme un mass média traditionnel (la remarque de Fred & Farid est symptomatique), ce qui n’est malheureusement pas le cas.

    C’est dommage…

Bouton retour en haut de la page
Quand L’Oréal propose le case study d’une campagne sur YouTube
Comment Big Mamma veut réinventer le paiement au restaurant avec sa startup Sunday?
[DECODE Quantum] Rencontre avec Alexia Auffeves, Directrice de Recherche au CNRS
Publicités politiques: la Commission européenne veut imposer la transparence aux plateformes
[Serie B] Smartphones reconditionnés: la startup française CertiDeal lève 15 millions d’euros
Tencent (WeChat) se voit imposer un contrôle de ses apps par les autorités chinoises
Du Next 40 au CAC 40 : la France doit désormais convaincre ses licornes d’entrer en Bourse