Denise SilberLes contributeursLes Experts

Quel avenir pour Apple dans les services de santé?

Par Denise Silber pour FrenchWeb

Selon un article exclusif paru dans le Wall Street Journal, les tentatives d’Apple, sous la direction de Tim Cook, de lancer de véritables services de santé peinent à progresser. Ce n’est pas par manque de moyens financiers, puisque Tim Cook a multiplié par huit le budget de la R&D et qu’Apple atteint maintenant l’équivalent de 16 milliards d’euros, soit à peu près le tiers de l’investissement de l’ensemble de la recherche en France.

Pour mettre en œuvre leurs ambitions dans la santé, Apple propose à ses employés en Californie de fréquenter des cliniques Apple staffées par des praticiens du groupe, et en se servant entre autres d’applications et produits conçus par des ingénieurs Apple. Les employés, futurs patients de ces cliniques, n’ont pas tous été enchantés par le concept et ont exprimé des craintes concernant la confidentialité de leurs données.

En complément, la division santé d’Apple, sous la responsabilité d’une ex-directrice de la stratégie de Stanford Medicine, le Dr Sumbul Desai, a lancé une application mobile au nom de HealthHabit. HealthHabit a pour mission de renforcer l’engagement des utilisateurs des cliniques aux programmes de prévention de l’hypertension artérielle. Cette application propose aux employés de se connecter avec les cliniciens via un chat et de se fixer des challenges en santé, comme par exemple de marcher plus. Les personnes hypertendues peuvent demander un suivi par un coach.

Amazon avance ses pions

Lors d’une réunion interne, la direction d’Apple a annoncé que 91% des patients dans ses cliniques ont été ramenés à un meilleur niveau de tension artérielle qu’au départ, chiffre qui dépasse largement celui des concurrents. Mais, selon d’autres managers, cette statistique n’est pas exacte. Par ailleurs, moins de la moitié des personnes qui téléchargent l’application s’en sert, toujours selon le WSJ.

Amazon avance de son côté avec des programmes santé pour ses propres employés, même si Haven, la grande joint venture, s’est arrêtée en février 2021. Ajoutons que jusqu’ici, ces services santé pour employés se limitent aux États-Unis, malgré la dimension mondiale des employeurs.

Apple dans la santé, c’est une affaire à suivre. Pourront-ils proposer des services médicaux ou devront-ils se réserver aux dispositifs et applications ?

L’experte:

Denise Silber, présidente de Basil Strategies et fondatrice de Doctors 2.0 & You, est conférencière et consultante en communication de la santé digitale. Sa volonté d’améliorer la qualité des soins et de renforcer le rôle des patients la conduit depuis les débuts du Web à s’engager à s’engager dans la e-santé à ses débuts et de co-fonder VRforHealth.com en 2020, afin de sensibiliser professionnels et patients à la Réalité Virtuelle Thérapeutique.

Conseillère des acteurs de santé publics et privés et communicante sur les réseaux, par l’intermédiaire des événements, et des publications pour l’Institut Montaigne, elle devient rapidement leader d’opinion digital en France et à l’international. Décorée de la Légion d’honneur en 2011, puis nommée aux «Inspiring Fifty», le top cinquante femmes inspirantes de la tech en France en 2018, Denise Silber, franco-américaine, est titulaire du MBA de Harvard et vice-présidente du Harvard Club de France.

Vous pouvez la suivre sur Twitter et LinkedIn.

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Quel avenir pour Apple dans les services de santé?
Live shopping: la recette du succès au groupe Printemps
Télémédecine: après la crise, l’e-santé enfin prête à décoller?
Circle : un nouveau modèle d’acquisition en peer-to-peer
Quel impact allez-vous créer cette année?
Comment transformer le marketing relationnel dans le retail?
FoodTech: la robotique va-t-elle s’inviter dans nos restaurants et nos assiettes?