/ Brand ContentBusinessHR Tech

Pourquoi le freelancing accélère-t-il dans les métiers de la restauration ?

[Contenu réalisé en partenariat avec Brigad]

Avec la reconfiguration du marché du travail engendrée par le numérique, le nombre de travailleurs indépendants a grimpé en flèche ces dernières années. Le phénomène est tel qu’on lui a donné un nom : le freelancing. Dans l’inconscient collectif, ce terme fait référence à des métiers dans la création ou dans le marketing digital. Pour autant, le freelancing est-il l’apanage des métiers dits intellectuels ?

Pas forcément comme en témoigne l’explosion du nombre de professionnels de la restauration qui font le choix de changer de vie et de passer à leur compte. Rien que sur Brigad, plateforme leader du secteur, ils sont plusieurs milliers à proposer leurs services tous les mois aux acteurs de la restauration traditionnelle et de la restauration collective, comme Compass qui fait appel à des chefs, des commis et des cuisiniers indépendants via Brigad depuis plus d’un an pour renforcer ses équipes.

Dans ce contexte, la montée en puissance du freelancing dans des domaines nouveaux, comme la restauration, soulève de nouvelles questions :

  • Être un travailleur indépendant, qu’est-ce que cela signifie sur le plan juridique et social ?
  • Combiner des travailleurs indépendants avec les salariés d’un groupe, est-ce viable ?
  • Le lien de subordination qui caractérise le contrat de travail est-il obsolète ?
  • Quelle protection sociale pour les travailleurs indépendants ?
  • Quelles sont les limites de la «plateformisation de la société» ?

Autant de questions auxquelles nous avons voulu apporter des réponses au travers d’une table ronde avec Emmanuelle Barbara, avocate spécialiste en droit du travail, et Mathilde Bouchard, directrice des ressources humaines de Compass Group France.

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Pourquoi le freelancing accélère-t-il dans les métiers de la restauration ?
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer