ActualitéAmérique du nordBusinessProptech

Qui est Sandeep Mathrani, le nouveau patron de WeWork?

Sandeep Mathrani parviendra-t-il à relancer la machine WeWork? Après une IPO avortée, le départ du fondateur Adam Neumann, le passage de deux CEO de transition: Artie Minson et Sebastian Gunningham, Marcelo Claure, dirigeant de SoftBank et président exécutif de WeWork, a jeté son dévolu sur un professionnel de l’immobilier pour prendre la tête de l’entreprise de co-working. Qui est-il? Qu’est-ce que cela dit sur la nouvelle stratégie du groupe?

Celui qui prendra officiellement ses fonctions comme CEO et membre du conseil d’administration de WeWork le 18 février prochain est titulaire d’un master en ingénierie et d’un autre en sciences du management obtenus au Stevens Institute of Technology à Hoboken, New Jersey, et a fait la majeure partie de sa carrière dans l’immobilier.

Il a déjà redressé le « plus gros échec immobilier de l’histoire des Etats-Unis »

À 57 ans, voici donc Sandeep Mathrani plongé dans un défi de taille. Mais ce n’est pas la première fois que ce dernier se pose en capitaine d’un bateau qui tangue. En 2011, il fait partie de l’équipe chargée, comme CEO, de redresser General Growth Properties (GGP), deuxième plus important propriétaire de centres commerciaux aux Etats-Unis mais qui vient de traverser une des pires périodes de son histoire face à la crise économique de 2008. En 2009, le groupe ainsi que 158 de ses 200 centres commerciaux déclarent même faillite, événement alors qualifié de «plus gros échec immobilier de l’histoire des Etats-Unis». 

Sept ans après son arrivée, en mars 2018, Sandeep Mathrani parvient à vendre au principal actionnaire de l’entreprise, Brookfield Property Partners, le reste des 66% de GGP dans une opération qui la valorise à un peu plus de 15 milliards de dollars. Dans un article de CNBC datant de 2016, ceux qui ont travaillé avec lui parlent d’un « leader charismatique» ou encore de quelqu’un qui sait conjuguer «passion et intellect ». À la suite du rachat de GGP, il rejoint Brookfield Property comme CEO, entreprise qu’il quitte donc à présent pour rejoindre WeWork.

Un homme plongé dans l’écosystème immobilier du pays

Avec cette arrivée, WeWork change donc complètement de stratégie et assume enfin que son cœur de métier est l’immobilier. Une position différente de celle qu’était la vision d’Adam Neumann qui voulait d’abord la positionner comme une entreprise Tech pour justifier sa valorisation qui atteignait alors 47 milliards de dollars. Un positionnement qui avait fait débat lors de la publication du prospectus d’entrée en Bourse du géant du co-working où les différentes variations du mot « technology » étaient répétées pas moins de 123 fois pour l’imposer comme élément de langage.

Or avec Sandeep Mathrani, WeWork a mis la main sur une personnalité complètement immergée dans l’écosystème immobilier du pays. Outre ses expériences citées plus haut, il est également passé par des postes de direction au sein de Vornado Realty Trust où il a supervisé la branche de l’immobilier commercial pour les Etats-Unis et l’Inde et de Forest City Ratner. Il était alors chargé du développement retail pour la région de New York. Sandeep Mathran est également membre du conseil d’administration de l’International Council of Shopping Centers (Conseil international des centres commerciaux), de celui de Host Hotel & Resorts (fiducie de placement immobilier dédiée à l’investissement dans des hôtels) et a été président du National Association of Real Estate Investment Trusts (Nareit) en 2019.

Atteindre la rentabilité d’ici 5 ans

Ses objectifs? Réussir le plan mis en place par SoftBank à la suite de son sauvetage à 5 milliards de dollars opéré pour WeWork en fin d’année dernière: transformer le groupe en 5 ans avec pour objectif d’atteindre la rentabilité sur la base d’un EBITDA ajusté d’ici 2021 et un flux de trésorerie disponible positif en 2022.

Au troisième trimestre 2019, le groupe a enregistré une perte nette de 1,3 milliard de dollars avec un chiffre d’affaires de 934 millions de dollars.

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Qui est Sandeep Mathrani, le nouveau patron de WeWork?
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Empowerment des collaborateurs: pourquoi les résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?