/ Brand ContentFonds d'investissement

Comment construire une relation gagnant-gagnant entre startups et grands groupes

[Contenu réalisé en partenariat avec La Poste Services For Equity]

S’il est aujourd’hui convenu que les startups et corporates peuvent trouver un intérêt à activement collaborer, par exemple pour trouver un appui supplémentaire dans le cadre de sa croissance dans le cas de la jeune pousse ou pour poursuivre sa transformation en ce qui concerne le grand groupe, une telle collaboration s’avère souvent complexe. En cause? Des différences de culture, de relation au temps ou encore de mode de travail.

C’est justement pour lever ces freins que le Groupe La Poste a lancé en avril 2019 La Poste Services For Equity (LPS4E), un fonds d’investissement inédit en Europe qui offre des services du groupe à une start-up en échange d’une entrée à son capital. «Nous ne sommes pas un fonds de corporate venture classique», ajoute donc Nizar Dahmane, directeur général de la filiale LPS4E. En effet, pour qu’une jeune pousse soit sélectionnée, il faut vraiment que La Poste soit en mesure de pouvoir lui proposer des services nécessaires à son développement à travers une de ses différentes business units. Ces dernières sont ainsi rémunérées. De son côté, la start-up finance ces services via la prise de participation de La Poste dans sa société pour un ticket moyen correspondant à 200 000 euros.

Faire décoller & aider les startups à scaler

«Nous sommes donc obligés de comprendre finement quelles sont les problématiques de la startup et ensuite d’apporter une vraie expertise: nous sommes un industriel connaissant parfaitement l’investissement mais qui fait de l’artisanat», explique Nizar Dahmane. En avril dernier, LPS4E a réalisé son premier investissement dans la start-up DIAKSE en finançant les services de Mediapost pour booster l’acquisition clients et d’Ametix pour accélérer le développement d’une nouvelle solution à destination du middle market à fort enjeu. C’est après une bonne compréhension des problématiques de la start-up, que La Poste Services For Equity a construit ce package de services sur-mesure afin de lui permettre de changer d’échelle. «Nous avons également défini avec Diakse une feuille de route à 100 jours, que nous appelons CARE RH, qui inclut la mise à disposition de salariés du Groupe au profit de la start-up afin de l’aider à mieux se structurer opérationnellement sur certains axes juridiques et financiers», explique Nizar Dahmane. C’est donc main dans la main que les deux parties se retrouvent à travailler.

LPS4E s’intéresse aux projets avec une proposition de valeur vraiment différenciante que cela soit en termes de prix ou d’innovation. Le fonds est plus particulièrement à la recherche de jeunes pousses qui favorisent le commerce de proximité, les nouveaux modèles de communication ou de supply chain, qui aident les entreprises à mieux vendre ou encore agissent en faveur de l’environnement, et qui sont donc en phase avec la copie stratégique du Groupe La Poste.

De son côté, La Poste, à travers ses différentes filiales, dispose d’un large éventail de solutions: de communication (on line & off line), de services de proximité  (logistique, transports…), d’optimisation des datas ou encore de recrutement de profils Tech (développeurs, CTO…). Dans tous les cas, la feuille de route établie doit assurer un ROI significatif à la startup, le but étant de l’accompagner dans sa montée en puissance. Le fonds La Poste Services For Equity s’adresse ainsi à des jeunes pousses ambitieuses en phase de croissance et de levée de fonds (seed, série A) qui ont déjà un volet significatif de chiffre d’affaires (au moins 50 000 euros)

Le deal avec Mon Super Voisin

C’est exactement la situation dans laquelle se trouve Mon Super Voisin, troisième startup à intégrer le portefeuille de LPS4E et qui prévoit la finalisation d’un tour de table dans le courant de l’année 2020. Lancée en 2016, elle permet de favoriser l’entraide de voisinage en connectant, via une application, les utilisateurs d’un même quartier entre eux. La plateforme regroupe des offres et demandes de jobbing (cours particuliers, jardinage, bricolage, partenaire de sport…) et permet aux grandes enseignes d’offrir la possibilité à leurs clients de trouver leur «Super Voisin» pour courir, fixer une étagère, faire garder son animal ou monter un meuble.

Mon Super Voisin propose aux retailers qui souhaitent améliorer leur expérience client, de donner l’accès à plus de 350 services de proximité grâce à une intégration personnalisée de leur marketplace dans les bornes du magasin et les équipements des vendeurs (tablettes/smartphones). Les équipes en magasin pourront à présent accompagner leurs clients de l’équipement à la réalisation de leurs projets, grâce à une communauté active de Super Voisins et un système de matching performant. Ainsi, l’enseigne optimise son taux de transformation visiteur en magasin, augmente son panier moyen et la satisfaction client. Opérationnelle à Paris, l’application compte déjà plus de 50 000 utilisateurs pour un volume d’affaires également en très forte croissance. Elle compte parmi ses clients retailers de grandes enseignes françaises, comme Decathlon.

Outre le positionnement stratégique de la startup sur son marché, son modèle économique, la qualité de l’équipe et l’impressionnante croissance mensuelle de son chiffre d’affaires, La Poste a été séduit par l’offre de Mon Super Voisin qui résonne avec ses propres ambitions. «Simplifier la vie des Français et aider les retailers à développer leurs ventes est notre vocation et ces types de services en sont une illustration concrète», explique Nizar Dahmane.

«Il faut qu’il y ait une entente, une convergence stratégique avec les fondateurs. C’est de l’humain avant tout», insiste Nizar Dahmane. Et c’est donc ce qui s’est passé pour Mon Super Voisin, avec qui LPS4E s’est entendu à la fois sur les services qui lui seront utiles pour la suite de son développement et aussi et surtout sur la feuille de route à 100 jours post deal qui participe à rendre plus robuste le BP de la startup.

Communication de proximité & compétences IT

C’est ainsi que deux services du Groupe La Poste sont entrés en action. La filiale Mediapost, spécialisée dans la communication de proximité et le marketing relationnel, a été sollicitée pour la stratégie d’acquisition clients. L’objectif : la mise en place d’une stratégie de communication digitale en Île-de-France pour accélérer le recrutement de Super Voisins associée à de la communication de proximité avec de la distribution d’imprimés publicitaires géolocalisée autour des magasins déployant la plateforme Mon Super Voisin pour faciliter la mise en relation entre ceux qui ont un besoin d’aide et ceux qui peuvent y répondre.

La deuxième filiale sollicitée est Ametix, agence digitale spécialisée dans les métiers du web technique et du web marketing, afin de fournir un développeur pendant 6 mois pour développer le nouveau site internet de Mon Super Voisin, indispensable pour enregistrer les demandes d’aides. L’intervention d’Ametix permettra donc à la jeune pousse de gagner un temps précieux dans la  réalisation de sa road map technologique et donc dans l’accélération de sa croissance.

Ces solutions que La Poste financera pour la startup vont fortement booster la croissance de Mon Super Voisin sans attendre la prochaine levée de fonds en Série A sachant que LPS4E dispose d’un BSA AIR dans le cadre du deal.

«L’équipe LPS4E nous a impressionné par son professionnalisme et sa réactivité. Ce deal va nous permettre de réaliser notre ambition accompagné par la puissance d’un industriel sans pour autant embarquer les contraintes habituelles des grands groupes» indique Mickaël Braconnier, CEO de Mon Super Voisin.

«Nous allons aider l’équipe de Mon Super Voisin à passer une étape supplémentaire et ainsi gagner un temps précieux sur la concurrence», précise Nizar Dahmane. Afin de lui permettre de rester focalisée sur son activité, LPS4E mobilise un interlocuteur unique qui pilote pour elle l’ensemble des opérations avec les 2 filiales et qui  facilite toutes les relations avec le Groupe La Poste (one stop shop).

Une dizaine de deals chaque année 

Pour être en phase avec les attentes du marché, LPS4E s’emploie à être une structure agile et pragmatique dès le début du processus. «Nous sommes capables de donner une réponse en 10 jours», développe le DG. Pour cela, le fonds a mis en place une gouvernance simplissime adaptée aux enjeux de la startup. «Ce qui manque en France, c’est la culture du feedback. Il est important d’être le plus direct et honnête possible», pense Nizar Dahmane. Ainsi, tout peut se mettre en place rapidement et sans ambiguïté. Alors que le programme est officiellement lancé  depuis avril 2019, LPS4E qui a finalisé 2 opérations à date (Diakse & DooH It) est fortement sollicitée par l’écosystème mais conservera une approche très sélective afin de favoriser l’accompagnement et la création de valeur pour chacune des startups.

À propos

La Poste Services For Equity (LPS4E) est un fonds d’investissement qui offre des services du Groupe La Poste à une startup en échange d’une entrée à son capital. La proposition de valeur de La Poste Services For Equity est d’accélérer la croissance de la startup sans affecter sa trésorerie.

Tags

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Comment construire une relation gagnant-gagnant entre startups et grands groupes
Comment adopter une stratégie de commerce omnicanal fluide tout en respectant son ADN?
Axeleo Capital réunit 35 millions d’euros pour lancer son fonds dédié à la PropTech
SNCF: « On ne collecte pas toute la donnée, on collecte la donnée utile »
Digital InPulse : Huawei part en quête des applications mobiles françaises à impact positif les plus prometteuses
Comment le groupe Galeries Lafayette construit son équipe digitale
Retail: comment booster son trafic grâce au SMS marketing d’acquisition
Copy link