A la uneBusinessHub ForumMarketing & CommunicationMedia

Sébastien Noël (Yahoo France): «Le native advertising représente environ 50% des revenus de la régie»

Que devient Yahoo en France? Le groupe dirigé par Marissa Mayer est toujours en attente de la confirmation de son rachat par l'opérateur Verizon. En France, Yahoo, qui fonctionne comme une régie publicitaire, met en avant ses contenus et ses «têtes d'affiche». 

Reste qu'au printemps dernier, l'entité française a annoncé une importante coupe dans ses effectifs et un plan de départ de 55 postes. Pourtant, Sébastien Noël, le directeur commercial à Yahoo France l'assure, l'avenir du groupe est encore en France.«Depuis l'arrivée de Marissa Mayer, on se concentre sur les utilisateurs et sur ce qu'ils attendent de nous», résume-t-il à l'occasion du «Hub Forum 2016»..

Autre difficulté rencontrée récemment, Yahoo a du gérer la fuite des données de 500 millions de ses utilisateurs mettant en péril ses contrats publicitaires.

Au niveau mondial, Yahoo a publié un chiffre d'affaires de 1,3 milliard de dollars au 3e trimestre 2016. Le groupe a généré 163 millions de dollars de bénéfice net. D'ici 2020, l'ambition de Verizon est d'arriver à 2 milliards d'utilisateurs pour concurrencer Google et Facebook.

Fondatrice: Jerry Yang et David Filo

Siège : Paris

Effectifs : 30

Lire aussi: AccorHotels + Yahoo! + Netflix = INSIDERS

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Sébastien Noël (Yahoo France): «Le native advertising représente environ 50% des revenus de la régie»
Droit à l’oubli: le Conseil d’État entérine la victoire de Google face à la Cnil
French Tech: en pleine crise, les startups peinent à lever des fonds
FinTech : la startup suédoise Tink s’offre Eurobits Technologies pour 15,5 millions d’euros
Télémédecine: les hôpitaux s’organisent face au déferlement du coronavirus
FoodTech: l’alimentation de proximité accélère sa numérisation depuis la fermeture des marchés
Cureety lève 1,2 million d’euros pour suivre à distance les patients souffrant de maladies graves
Share via
Copy link