BusinessInvestissementsLes levées de fondsTech

[Série B] Cybersécurité : Vade lève 28 millions d’euros auprès de fonds français

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Trois ans après un tour de table avorté de 70 millions d’euros auprès du fonds américain General Catalyst, qui devait marquer son accélération aux États-Unis, Vade (ex-Vade Secure) réitère et lève cette fois-ci 28 millions d’euros auprès de fonds français. L’entreprise basée à Hem, près de Lille, qui a indiqué son ambition de réaliser un nouveau tour de table plus conséquent dans les mois à venir, a en effet rencontré des difficultés aux États-Unis après que son principal concurrent Proofpoint l’ait attaqué en justice.

« Les Américains saisissent plus facilement la justice pour contrer un concurrent qui progresse », commente Georges Lotigier, CEO de Vade. « Cette procédure dure depuis juillet 2019, c’est très long et très coûteux […] Nous attendons désormais le verdict final ».

Aujourd’hui, la startup portée par Georges Lotigier entend tourner la page avec un tour de table de 28 millions d’euros, réalisé auprès de Tikehau Ace Capital, Bpifrance et Auriga Partners. « Si nous avons investi dans Vade, c’est parce que nous pensons, nous aussi, que les fournisseurs de services managés (MSP) et les fournisseurs de services managés de sécurité (MSSP) doivent bénéficier d’une technologie à même de neutraliser facilement et efficacement les menaces les plus récentes », explique François Lavaste, Executive Director chez Tikehau Ace Capital.

80 recrutements prévus 

L’entreprise spécialisée dans la sécurisation d’e-mails aide en effet les MSP, les FAI et les OEM à protéger leurs utilisateurs contre les cybermenaces sophistiquées telles que le phishing, le spear phishing, les malwares et les ransomwares. Vade réalise à ce jour 40% de son chiffre d’affaires en Europe, contre près de 30% aux États-Unis et près de 18% au Japon.

Vade, qui compte 200 collaborateurs, ambitionne de recruter 80 personnes, dont des ingénieurs afin de développer ses produits. L’entreprise recrute notamment aux États-Unis, ainsi qu’en partie en Europe ou au Japon.

Retrouvez l’interview complète de Georges Lotigier, CEO de Vade :

Bouton retour en haut de la page
[Série B] Cybersécurité : Vade lève 28 millions d’euros auprès de fonds français
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media