Business

SFR voit sa marge se réduire en 2010 et prévoit une année 2011 difficile.

Malgré une hausse de 1,2% par rapport à 2009 de son chiffre d’affaires qui s’élève à 12,577 milliards d’euros, SFR accuse une forte baisse de son résultat opérationnel ajusté (EBITA) qui passe à 2,472 milliards d’euros, en recul de 2,3 %.

Ces résultats sont notamment dus aux activités mobiles qui souffrent d’une concurrence acharnée entre les opérateurs et des impacts de l’environnement réglementaire. Ainsi, SFR enregistre une baisse de 0,6% pour le chiffre d’affaires des activités mobiles avec 8,930 milliards d’euros, et de 1,1% pour le chiffre d’affaires des services mobiles qui passe à 8,420 milliards d’euros.

A noter que 28 % des clients SFR, soit près de 4 500 000 personnes, sont équipés de smartphones à fin décembre 2010, contre 15 % fin 2009.

En ce qui concerne les activités Internet, les résultats sont meilleurs. La croissance nette du parc de clients résidentiels à l’internet haut débit s’est élevée à 443000 nouveaux clients actifs, soit une part de marché supérieure à 30%. Fin 2010, ce parc total totalise 4,887 millions de clients, en croissance de 10% par rapport à fin décembre 2009. Le chiffre d’affaires de l’activité Internet haut débit et Fixe s’est élevé à 3,944 milliards d’euros, en hausse de 4,5 % par rapport à 2009.

Pour le président du directoire de Vivendi, Jean-Bernard Lévy, « (2011) va rester difficile compte tenu de cette volonté (du régulateur) de peser davantage sur le prix et sur les opérateurs »

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

Bouton retour en haut de la page
SFR voit sa marge se réduire en 2010 et prévoit une année 2011 difficile.
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners
FinTech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis la rentrée
Orange
Orange envisage une OPA de 620 millions d’euros sur sa filiale belge
Le rachat de Meilleurtaux par Silver Lake valide les axes de développement de la FinTech
Deepsense
Reconnaissance faciale: le Français Deepsense récolte 3 millions d’euros auprès de SEAF
L’Espagne mise 600 millions d’euros dans l’IA pour son plan de relance économique