ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTech

SportEasy lève 5 millions d’euros auprès de Seventure Partners et MACIF

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Après avoir traversé deux saisons blanches à cause de la pandémie, le marché du sport amateur tente de se renouveler. Dans cette optique, SportEasy, qui développe une application visant à simplifier le quotidien des clubs de sport amateur (football, rugby, basket, handball, volley…), lève 5 millions d’euros en série A auprès de Seventure Partners via son fonds Sport & Performance Capital, MACIF via sa filiale Macif Innovation et de business angels. La startup parisienne avait déjà levé 1,3 million d’euros en 2017.

Lancé en 2012 par Albin Egasse et Nizar Melki, SportEasy développe une application permettant aux clubs de sport amateur de rester connecter avec un écosystème de partenaires, afin de trouver des sponsors aisément, mais également avec les sportifs et leurs parents. L’outil développé par la startup leur permet également d’optimiser l’organisation au sein du club, par exemple en matière de gestion des paiements et cotisations. SportEasy a séduit 1,5 million d’utilisateurs et ambitionne de développer de nouvelles fonctionnalités pour devenir une application de référence dans le milieu et répondre aux besoins des clubs en un seul outil.

«La digitalisation du sport amateur, une lame de fond qui s’est accélérée avec la crise»

« Notre levée de fonds intervient à un moment charnière où le marché du sport amateur doit réagir et témoigner de sa résilience », commente Nizar Melki, co-fondateur de SportEasy. « Grâce à ses fonctionnalités d’organisation et de communication, SportEasy est un allié technologique sur lequel les clubs peuvent compter pour mieux se structurer et affronter les défis de la reprise, mais aussi pour fidéliser et attirer de nouveaux licenciés. La digitalisation du sport amateur est une lame de fond qui s’est accélérée avec la crise sanitaire; en attestent les milliers de clubs qui se sont inscrits ces deux dernières saisons, alors que leur activité était très contrainte ».

Sur ce marché, des applications similaires existent déjà, à l’instar de l’application québécoise MonClubSportif lancée en 2014. En France, on peut citer la startup niçoise MyCoach, spécialisée depuis 2011 dans la conception de solutions numériques pour le sport. SportEasy ambitionne désormais de doubler ses effectifs en recrutant 15 personnes d’ici à 1 an dans ses équipes Tech, produit, support, marketing et commerciales. La startup parisienne souhaite également franchir la barre des 10 millions d’utilisateurs d’ici 5 ans.

SportEasy : les données clés

Fondateurs : Albin Egasse et Nizar Melki
Création :  2012
Siège social : Paris
Secteur : SporTech


Financement : 5 millions d’euros en série A auprès de Seventure Partners et son fonds dédié Sport & Performance Capital, MACIF via sa filiale Macif Innovation et de business angels.

Bouton retour en haut de la page
SportEasy lève 5 millions d’euros auprès de Seventure Partners et MACIF
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom