ActualitéBusinessEuropeLes ExpertsMarketing & CommunicationStartupTech

[Tour du monde] Des atouts Tech de la Bonne Mère à…

Antoine Delanglade a réalisé un tour du monde d'un mois où il a rencontré start-up et entrepreneurs. Il raconte son aventure pour FrenchWeb.

 

Après un petit échauffement à Marseille, ma ville natale, il est grand temps de se mettre en route.

Je suis Marseillais, j’ai grandi à Marseille, et pourtant, je ne savais rien du tout sur l’écosystème start-up en train de grandir sous le regard de notre Bonne Mère. A ma décharge, j’ai vécu pendant 3 ans aux US, et à part 3 semestres d’école à Euromed Business School (Kedge maintenant), je n’ai jamais travaillé ou été exposé à ce qui se passe, ce n’est pas une excuse, enfin, un peu quand même…

Marseille, et en général le Sud de la France, a tout ce qu’il faut pour pouvoir devenir une Silicon Valley «À la Française» avec en prime bon vin et bonne table (certes la Californie a du bon vin, mais pour une fois je suis chauvin). Il y a énormément de ressources qui attendent qu’on les utilise.

· Excellentes universités (Université Aix Marseille, Central Marseille, Kedge BS…)

· Position géographique stratégique (peu de personnes savent que Marseille est un hub pour la transmission de data entre l’Europe et l’Afrique/Moyen Orient)

· Des grands groupes dynamiques voulant aider les start-up (CMA CGM)

· De superbes programmes pour start-up and entrepreneurs (Marseille Innovation, La Belle de Mai Media center, Kedge BS business nursery, bientôt the Camp… même si à Aix… )

· Des investisseurs actifs (Tertium de Pierre Grand Dufay pour des investissements en «growth stage», P-Factory l’incubateur de Bertrand Bigay…)

· Et les gens, parce que les gens du Sud ont toujours été fantastiques (et ouais, prends ça Paris)!

Je vous écris depuis le train, direction Paris, et tôt demain matin je m’envole à Berlin pour que les choses sérieuses commencent. Je serai de retour a la maison dans un peu plus d’un mois, après avoir visité 8 pays, et j’espère (mais je me fais pas trop de soucis) après avoir rencontré plus de personnes fantastiques, d’entrepreneurs à l’envie débordantes, et start-up ambitieuses que je ne peux l’imaginer.

Alors attachez vos ceintures c’est le début du start-up tour le plus excitant jamais fait, et je vous emmène avec moi.

On s’envole vers Berlin

Ich bin ein Berliner…

Hubert, Venture Catalyst pour OneRagtime, m’a rejoint pour un vol très matinal.

Nous allons à Berlin pour la première étape du start-up tour de OneRagtime, la StartupHunt. C’est ma première fois à Berlin, je crois qu’il y est déjà allé, et on a hâte de voir ce qu’il se passe dans l’écosystème start-up local.

On connaît toutes quelques petites choses rapides sur Berlin quand on parle tech et start-up. C’est une des villes en Europe qui reçoit le plus de financement US, c’est la capitale hipster de l’Europe, ils avaient un mur bien avant Facebook, et ils ont de célèbres start-up builder (Rocket Internet et Axel Springer Plug n Play pour ne nommer qu’eux), ainsi que de gros succès (SoundCloud, Delivery Hero, Zalando…)

On va essayer de rencontrer ceux qui pèsent dans la tech. On a fait notre liste au Père Noel, et dedans il y a entre autre Plug & Play, Techstars, et StartupBootcamp. On veut s’imprégner de l’écosystème tech local du mieux possible. On y va pour créer des liens solides avec les entrepreneurs qui font que cette ville en est là aujourd’hui. Hubert est déjà passé en mode hipster a 100% pour ce trip, voilà voilà…

Si vous êtes à Berlin et souhaitez nous rencontrer, contactez-nous. Et on prend toutes les recommandations pour que notre séjour soit encore meilleur.

Sautez à bord du start-up tour le plus excitant jamais fait, et voyagez avec nous. On va se régaler.

Prochain épisode: Berlin.

Lire aussi: 

Tags

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.
marseille
[Tour du monde] Des atouts Tech de la Bonne Mère à…
FoodTech: quand des anciens d’Uber deviennent des rivaux de Travis Kalanick
IA : Enlitic lève 25 millions de dollars pour détecter plus rapidement les cancers
[Oui Are New York] Hervé Brunet (Sticky Ads): première boîte vendue à Comcast pour 110 millions de dollars
Ximalaya, le spécialiste chinois des podcasts qui pourrait peser 3,5 milliards de dollars
Entre Netflix et Disney, la bataille du streaming se jouera en Asie dès 2020
La valorisation de DoorDash atteint 13 milliards de dollars après une extension de sa série G
Copy link