Cyrille FrankData RoomLes Experts

Twitter : les cinq usages professionnels majeurs

Twitter par sa modularité extrême a des applications professionnelles très variées. C’est un outil de veille et de relationnel efficace, mais il sert aussi au marketing, en recrutement, en sourcing… Inventaire des cinq usages possibles de l’oiseau bleu.

1- UN OUTIL DE VEILLE PUISSANT

Twitter est un outil de veille efficace pour qui prend le temps de bien le configurer. Plutôt que d’aller vous-même à la pêche aux infos, l’idée est “recruter” les experts qui le feront pour vous. Les liens et les informations qu’ils partageront sur leur fil d’actualité étendront votre couverture informationnelle au delà des journaux que vous lisez déjà. L’attention cumulée de centaines de veilleurs vous assure un filet de veille aux mailles serrées.

Le plus gros travail consiste à identifier les profils les plus pertinents par rapport à votre champs d’intérêt. Et la difficulté est de trouver un bon équilibre entre twitteurs éclectiques et spécialisés. Les premiers vous apportent la culture générale et vous tiennent au courant des tendances globales, les seconds vous donnent les infos pointues que vous n’aviez pas vues.

Il faudra prendre garde de préserver son fil d’actualité, notamment en résistant aux sirènes du copinage et de la politesse, et créer éventuellement un second compte dédié à cela.

2- UN VECTEUR DE COMMUNICATION ET DE MARKETING

Le second usage de Twitter qui en fait tout l’intérêt pour les marques et les entreprises, c’est la diffusion d’informations, de contenus et donc d’image.

Certains acteurs ont su acquérir des audiences tout à fait honorables. C’est le cas en premier lieu des médias qui trouvent via Twitter un relais de diffusion intéressant. Le Monde, 20minutes, Rue89, Slate ont entre 100 000 et 30 000 abonnés, ce qui leur assure une diffusion virale non négligeable.

C’est le cas également de certaines marques qui ont su exploiter Twitter pour créer un lien avec leurs clients, les fidéliser, voire les recruter. Le cas d’école le plus fameux est l’américain Starbucks avec plus d’un million d’abonnés, qui a mis Twitter en pivot de sa communication via une interaction forte avec ses lecteurs et un ton proche et ludique.

Pour les entreprises, c’est aussi un moyen de gérer la relation client en complément d’une hot-line traditionnelle, comme le fait La Redoute ou Rueducommerce

Twitter peut même s’avérer un canal de vente efficace s’il s’appuie sur une logistique et une réactivité suffisantes. Le système des ventes flash et de réductions mis en place par Dell a dopé les ventes de la marque (3 millions de dollars en 2009 via Twitter) par exemple.

3- UN LIEU DE RESEAU ET D’INFLUENCE

Twitter est aussi un lieu où l’on échange entre professionnels, où l’on découvre des gens et où l’on peut augmenter sa visibilité et son influence. L’outil de micro-bloguing crée une distance nouvelle entre individus, à mi-chemin entre le e-mail et le chat. Tout le monde voit ce que vous dites, mais personne n’est obligé d’y répondre.

Ainsi se crée-t-il une proximité psychologique entre les habitués de la “time-line” (le fil d’actualisation Twitter) qui suscite parfois de vraies rencontres “IRL” (in real life).

Mais pour gagner en visibilité et influence, encore faut-il avoir un propos de qualité, sélectionner les bonnes informations et faire ce travail régulièrement.

4- UN INSTRUMENT DE RECRUTEMENT

RegionJob

Si votre profil Twitter est cohérent, qu’il a un positionnement et un profil assez homogène (marketing, high-tech, media, educatif ?), vos abonnés seront en majorité comme vous, soit dans le même domaine professionnel, soit dans des champs voisins.

Vous pourrez alors vous servir de Twitter pour passer des annonces. celles-ci s’échangent très bien sur le réseau car elles valorisent leur émissaire : c’est un service de grande valeur qui suscite des RT (les retwitts, lorsqu’on relaie un message sur son propre fil).

Certains secteurs sont sur-représentés sur Twitter : les médias, le high-tech, le marketing/ressources humaines et dans une moindre mesure, le secteur éducatif/recherche. Il sera pertinent d’utiliser Twitter comme outil de recrutement dans ces domaines. Evidemment, si vous cherchez un apprenti-boulanger, votre annonce a peu de chance de trouver de l’écho…

5- UNE AIDE AU SOURCING

Twitter sert aussi à recueillir des informations et du feedback utilisateur auprès d’un certain public (les utilisateurs Twitter ne sont pas représentatifs de la population en général). Vous pourrez y poster des enquêtes, y faire tester des versions beta d’applications, publier des sondages qui serviront à affiner votre offre de service ou produit.

Lorsque votre communauté sera bien soudée et que votre influence aura crû suffisamment, vous pourrez même demander de l’aide en ligne, comme sur les forums : “help : connaissez-vous un outil de captures video en ligne gratuit ?” ou encore “des chiffres sur le CA des jeux sur Iphone ?”

Twitter est donc un outil complet aux nombreux usages qui répond à de multiples problématiques. Mais avant de se lancer, il faut savoir ce que l’on souhaite en faire en priorité pour le construire en ce sens. Il faut aussi se préparer à y consacrer du temps: le bénéfice potentiel est à la mesure de l’effort investi. Enfin, l’usage marketing de Twitter doit s’inscrire dans une stratégie globale utilisant d’autres vecteurs on-line ou off-line et définissant les objectifs, les moyens, les échéances…

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

5 thoughts on “Twitter : les cinq usages professionnels majeurs”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This