ActualitéAsieBusinessChineTechTransport

Vélos en free-floating: face aux difficultés, Ofo se transforme en plateforme de shopping

Victime de la bulle des vélos en free-floating, une des anciennes figures de proue du secteur, le Chinois Ofo, notamment soutenu par Alibaba, n’arrive pas à rembourser le solde que possédaient encore certains comptes. Pour y parvenir, l’entreprise a réalisé en Chine un pivot étonnant: transformer son application en plateforme de shopping.

De quel montant parle-t-on? Pour Ofo, et le secteur en général, les difficultés ont commencé en 2018. L’entreprise aux vélos jaunes à dû se retirer de certaines villes et cela même en Chine où elle était particulièrement présente. En fin d’année 2018, plusieurs médias chinois faisaient état de 8 millions de personnes en attente de remboursement de leur frais de dépôt pour des montants compris entre 15 et 30 dollars. À côté de cela, certains utilisateurs s’étaient même déplacés au siège de la société à Pékin pour demander leur remboursement, formant alors une impressionnante queue débordant sur la rue.

«Ofo n’a fondamentalement aucun actif »

Depuis, la situation est toujours compliquée et tous les utilisateurs chinois n’ont pas été remboursés. Comment une telle situation est-elle possible?  Après avoir été poursuivi en justice pour des factures impayées en juin 2019 par un tribunal local, à Tiajin, celui-ci a déclaré la société- qui avait levé 2,2 milliards de dollars depuis sa création en 2014- en incapacité de payer ses dettes. «Ofo n’a fondamentalement aucun actif», avait-il déclaré.

Côté utilisateurs, l’entreprise a commencé a mettre en œuvre sa stratégie de conversion de son application en février 2019. Une voie dans laquelle elle persiste et signe en ayant lancé ces dernières semaines une nouvelle version de son application qui met encore plus l’accent sur la possibilité pour les utilisateurs chinois d’utiliser le reste de leurs crédits pour faire du shopping via la plateforme.

Une plateforme shopping et lifestyle

Concrètement, via l’application, les utilisateurs qui n’avaient pas fait de demande de remboursement avant février 2019, sont fortement invités à plutôt procéder à des achats via l’application. Tech in Asia rapporte ainsi que dès que ces derniers ouvrent leur application un pop-up les invitent à convertir leur argent en récompenses de cash-back. Aussi bien le site que l’application ont même été repensés pour ressembler davantage à une plateforme shopping et lifestyle. Et l’offre est variée: cers derniers peuvent procéder à des achats sur JD.com, Taobao & Tmall ou même commander un repas via ele.me (ces trois dernières plateformes appartiennent d’ailleurs à Alibaba). Pas sûr cependant que la démarche fonctionne si bien. Toujours selon les médias chinois, les commentaires négatifs peuplent différentes plateformes comme celui du réseau social Weibo.

À noter que l’application permet aussi toujours de pouvoir commander un vélo pour les villes chinoises ou Ofo est encore présent.

Un départ de France en décembre 2018

Pour rappel, l’entreprise chinoise qui était présente à l’international, avait commencé à se retirer de certains pays en 2018, dont la France. En décembre de cette même année, l’entreprise admettait être «en pause» dans l’Hexagone. La même problématique de remboursement c’était alors posée. Les personnes concernaient étaient invitées à envoyer un mail de remboursement.

D’anciens Français de chez Ofo créent Dott

Entre temps, en début d’année dernière, Ofo a fermé sa division internationale, créant par la même occasion une hémorragie des employés. Par exemple, en ce qui concerne la France, Laurent Kennel, qui était alors directeur Général France et responsable EMEA, a rejoint Dott – entreprise de trottinettes électriques fondée par deux anciens cadres français passés également par Ofoen tant que «head of strategic development».

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Vélos en free-floating: face aux difficultés, Ofo se transforme en plateforme de shopping
[Webinar] Passez de 3 semaines à 3 heures avec la signature électronique
Huawei: la Suède bannit à son tour des groupes chinois de son réseau 5G
Après l’e-commerce, MercadoLibre veut devenir leader des paiements numériques en Amérique Latine
Face à Amazon, Microsoft s’allie à SpaceX (Elon Musk) pour muscler son offre cloud
[Webinar] Les nouvelles alternatives pour lire une presse de qualité
Les annonces PropTech qu’il ne fallait pas manquer depuis juin