ActualitéBusinessFinTech

Visa fait un nouveau pas majeur vers les cryptomonnaies

L’entreprise américaine de système de paiement abat un mur entre les monnaies traditionnelles et les cryptomonnaies. Visa annonce qu’elle va autoriser la monnaie virtuelle USD Coin (USDC) sur son réseau de paiement, dans le cadre d’un partenariat avec Crypto.com, une importante plateforme de paiement dans le secteur. 

Actuellement, les détenteurs d’une carte Visa Crypto.com (ou MCO Visa Card) voient leurs cryptomonnaies converties en devises traditionnelles lorsqu’ils veulent régler des paiements au quotidien. Désormais, ils pourront utiliser l’USD Coin, ce stablecoin adossé au dollar américain, pour régler n’importe quelle transaction. Pour mener à bien cette transition, Visa a préparé pendant près d’un an l’établissement d’une « voie » pour le règlement des cryptomonnaies au sein de son infrastructure, qui gère des milliards de dollars chaque jour sur plus de 200 marchés et dans 160 devises. Mais pour l’entreprise américaine, le jeu en vaut la chandelle.

« Nous constatons une demande croissante de la part des consommateurs du monde entier pour pouvoir accéder aux monnaies numériques, les détenir et les utiliser, et nous constatons une demande de la part de nos clients pour pouvoir construire des produits qui offrent cet accès aux consommateurs », confie Cuy Sheffield, responsable de la crypto chez Visa, à l’agence de presse Reuters. « Le soutien aux monnaies numériques est une étape importante dans la stratégie de Visa, qui vise à améliorer toutes les formes de circulation monétaire, que ce soit sur le réseau Visa ou au-delà », ajoute l’entreprise.

Cette annonce intervient peu après le dernier projet de Visa, lancé en partenariat avec la néobanque First Boulevard, visant à piloter les offres d’API cryptographiques de Visa. Ce projet doit permettre aux clients de l’entreprise d’acheter, de conserver et d’échanger des actifs numériques détenus par Anchorage. « Le projet pilote constituera une première étape clé dans le soutien des capacités API qui aideront d’autres clients de Visa à accéder aux fonctions cryptographiques et à les intégrer dans leur offre de produits », avait alors déclaré Visa. Aujourd’hui, dans le cadre de l’autorisation de l’USD Coin sur son réseau de paiement, Visa collabore de nouveau avec Anchorage.

Une popularité grandissante 

Ces derniers mois, les cryptomonnaies, portées par l’effervescence autour du bitcoin, connaissent une popularité inédite. De grands noms de la Tech se mettent à investir dans ces nouvelles monnaies à l’instar d’Elon Musk à travers son entreprise Tesla, qui a investi 1,5 milliard de dollars de sa trésorerie dans le bitcoin, de Jack Dorsey, qui a annoncé avec le rappeur américain Jay-Z la création d’un fonds doté de 23,6 millions de dollars pour accélérer le développement du bitcoin, ou encore de Peter Thiel, fondateur de Palantir, dont le fonds Valar Ventures a récemment financé des startups spécialisées dans les cryptomonnaies, à l’instar de Bitpanda.

« Nous avons connu une croissance record de notre activité et de l’écosystème crypto au sens large au cours de l’année dernière », commente Kris Marszalek, co-fondateur et PDG de Crypto.com, qui témoigne de l’envolée des cryptomonnaies. « Pour continuer à accélérer la transition du monde vers les cryptomonnaies, nous avons besoin de partenaires qui comprennent l’opportunité et les outils qui nous aideront à atteindre le marché plus rapidement et plus efficacement. » Visa semble en effet s’être imposé comme un acteur majeur dans le secteur.

Mais le géant n’est pas le seul à vouloir profiter de l’essor des cryptomonnaies. Son grand rival Mastercard s’est également lancé dans des projets relatifs aux devises numériques. Il a notamment noué un accord avec la néobanque britannique Wirex, qui est devenue la première plateforme conçue spécifiquement pour les cryptomonnaies à obtenir le statut de membre principal de Mastercard. 

Bouton retour en haut de la page
Visa fait un nouveau pas majeur vers les cryptomonnaies
Qu'est ce qu'un Webinar
Quel format choisir pour rendre votre webinar intéressant ?
Machavia Pichet, sans diplôme et manager chez Blablacar
Comment Big Mamma veut réinventer le paiement au restaurant avec sa startup Sunday?
[DECODE Quantum] Rencontre avec Alexia Auffeves, Directrice de Recherche au CNRS
Publicités politiques: la Commission européenne veut imposer la transparence aux plateformes
[Serie B] Smartphones reconditionnés: la startup française CertiDeal lève 15 millions d’euros