ActualitéRetail & eCommerce

Amazon va ouvrir un store à New York

Amazon n’a pas son pareil pour lancer de jolis coups de communication. Dernier en date: l’ouverture en grande pompe d’un magasin physique à New York.  Le «store» ouvrira pour les fêtes de fin d’année, selon le Wall Street Journal.

Plus qu’un magasin, c’est plutôt un mix entre un showroom et un centre de dépôt que la firme de Jeff Bezos va mettre à disposition des clients. Ces derniers pourront par exemple venir chercher des produits commandés à la dernière minute sur Internet, ou, dans une logique d’après-vente, échanger les produits.

Evidemment, le magasin d’Amazon serivira à exposer les liseuses, les tablettes Kindle et toute la gamme de produits high tech.

Un stratégie brick and mortar qui rappelle celle de Gilt, un «vente-privee» américain, «illisible» pour Jacques-Antoine Granjon quand Gilt ouvrait son premier magasin en dur à l’époque. Les pure players marchent dans les pas des acteurs traditionnels comme Walmart, Home Depot ou Macy’s. Seul bémol sur la comparaison : ces acteurs de la distribution sont capables d’absorber les coûts drastiques d’une implantation physique ( loyers, salaires des effectifs, charges…), ce qui n’est certainement pas encore le cas des pure players.

 

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Amazon va ouvrir un store à New York
Google Finance adapte sa plateforme pour répondre à l’engouement autour des cryptomonnaies
Blockchain: comment les NFT deviennent-ils les objets de collection du futur?
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
Lever des fonds, le parcours du combattant des femmes entrepreneures
Mansa
FinTech: Mansa lève 18 millions d’euros auprès d’Anthemis Group et Founders Future
Facebook
Accusé d’avoir illégalement recueilli des données biométriques, Facebook débourse 650 millions de dollars pour clore le litige