BusinessStartup

AntVoice, éditeur français d’applications Facebook, lève 750 000 euros

En mars dernier, nous avions rencontré Alban Peltier, CEO de AntVoice leader des éditeurs français d’applications Facebook avec 50 millions d’applications installées et 4,5 millions d’utilisateurs actifs.

Aujourd’hui, la startup accélère son développement avec une levée de fonds de 750 000 euros auprès d’investisseurs tels que Alven Capital, Avanquest, Nestadio Capital et Michel Gotlib. Grâce à elle, AntVoice va pouvoir renforcer ces équipes et ses moyens pour continuer à lancer des applications innovantes, comme l’application de rencontres inédite et 100% Facebook qui sortira d’ici quelques semaines.

L’objectif d’AntVoice est d’inventer les usages Facebook de demain et se hisser parmi les leaders européens d’éditeur d’applications Facebook. Le rachat de la société Looneo, leader en France dans le social CRM, est prévu dans les prochains jours et permettra de renforcer l’expertise de la startup dans la gestion de communautés.

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

4 thoughts on “AntVoice, éditeur français d’applications Facebook, lève 750 000 euros”

  1. Belle lancée !! Ca fait toujours plaisir de voir qu’en France on ose encore miser sur des bonnes idées … qui font les bonnes sociétés !

    @Thomas : le problème sur Facebook c’est toujours l’histoire de la poule et de l’oeuf :) Qui te dit qu’ils n’ont pas été plagiés à cause de leur succès justement ?
    Si ce sont leurs appli qu’on retient, c’est qu’elles réussissent bien je pense

  2. Merci de vos encouragements !
    Thomas, je te propose dans quelques semaines de découvrir notre prochaine application de dating, 100% fun, 100% Facebook, qui n’a réellement pas d’équivalent aujourd’hui !
    Nous avons une vraie passion pour l’innovation chez AntVoice.
    Et comme l’indique Chloé, c’est difficile de conserver longtemps l’exclusivité d’un service. Il suffit de voir les multiples déclinaisons, souvent très bien faites d’ailleurs, des « XX »villes à la Zynga.
    Mais lorsque l’on te reprend ton service, c’est qu’à priori, il est pas mal … ;)
    A suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This