ActualitéEurope

Apple investit 1,7 milliard d’euros pour héberger iTunes, l’AppStore et iMessage en Europe

L’un en Irlande, l’autre au Danemark: ce sont les deux pays choisis par Apple pour implanter ses deux futurs data-centers européens. La firme à la pomme a annoncé ce 23 février qu’elle s’apprête à investir 1,7 milliard d’euros pour la construction de centres de données écologiques. La construction de ces nouveaux serveurs a pour but d’alimenter tous les services en ligne d’Apple (iMessage, Appstore, Plans, Siri).

«Ce nouvel investissement significatif représente le plus grand projet d’Apple en Europe à ce jour», a déclaré Tim Cook, le PDG d’Apple, dans un communiqué publié ce lundi. Ces data-centers seront situés près de Galway en Irlande et sur la péninsule de Jutland au Danemark et devraient entrer en service en 2017. Le centre de données danois sera juste à côté de l’une des plus importantes sous-stations électriques du pays. Le surplus de chaleur issu des équipements sera récupéré et redistribué pour alimenter le système de chauffage des habitations voisines.

C’est la première fois qu’Apple implante un data center en dehors du territoire américain. Le choix de l’Irlande pourrait faire grincer des dents, du côté de ceux qui fustigent déjà les pratiques d’Apple en termes d’optimisation fiscale. La Commission européenne est d’ailleurs en train d’étudier le dossier.

Lire aussi:

>> Amazon, Apple, Facebook, Google, Microsoft : des milliards au soleil !

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Apple investit 1,7 milliard d’euros pour héberger iTunes, l’AppStore et iMessage en Europe
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués