ActualitéEurope

Apple investit 1,7 milliard d’euros pour héberger iTunes, l’AppStore et iMessage en Europe

L’un en Irlande, l’autre au Danemark: ce sont les deux pays choisis par Apple pour implanter ses deux futurs data-centers européens. La firme à la pomme a annoncé ce 23 février qu’elle s’apprête à investir 1,7 milliard d’euros pour la construction de centres de données écologiques. La construction de ces nouveaux serveurs a pour but d’alimenter tous les services en ligne d’Apple (iMessage, Appstore, Plans, Siri).

«Ce nouvel investissement significatif représente le plus grand projet d’Apple en Europe à ce jour», a déclaré Tim Cook, le PDG d’Apple, dans un communiqué publié ce lundi. Ces data-centers seront situés près de Galway en Irlande et sur la péninsule de Jutland au Danemark et devraient entrer en service en 2017. Le centre de données danois sera juste à côté de l’une des plus importantes sous-stations électriques du pays. Le surplus de chaleur issu des équipements sera récupéré et redistribué pour alimenter le système de chauffage des habitations voisines.

C’est la première fois qu’Apple implante un data center en dehors du territoire américain. Le choix de l’Irlande pourrait faire grincer des dents, du côté de ceux qui fustigent déjà les pratiques d’Apple en termes d’optimisation fiscale. La Commission européenne est d’ailleurs en train d’étudier le dossier.

Lire aussi:

>> Amazon, Apple, Facebook, Google, Microsoft : des milliards au soleil !

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Apple investit 1,7 milliard d’euros pour héberger iTunes, l’AppStore et iMessage en Europe
VTC: Didi Chuxing lève 1,5 milliard de dollars en dette avant son IPO
[Silicon Carne] Faut-il lever pour réussir ?
Nestor
FoodTech: Elior rachète la startup Nestor pour compléter son offre auprès des entreprises
huawei
Loi « anti-Huawei »: les opérateurs pourront finalement réclamer des indemnisations, juge le Conseil d’État
Cooptalis: comment le spécialiste de l’expatriation a adapté son offre pour faire face à la crise
E-commerce: StockX lève 255 millions de dollars pour une valorisation à 3,8 milliards de dollars