ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Après avoir surfer sur le boom du e-commerce, la startup polonaise InPost s’apprête à entrer en Bourse

AFP

La société polonaise InPost, spécialisée dans la livraison express de colis en casiers automatisés, a annoncé mercredi qu’elle prévoyait d’entrer en Bourse à Amsterdam, pour se développer sur d’autres marchés européens à la faveur du boom de la vente en ligne . « Notre vision est de devenir la première solution automatisée hors domicile en Europe pour le commerce électronique », a déclaré Rafal Brzoska, directeur général d’InPost, dans un communiqué.

249 millions de livraisons traitées en 2020

La cotation à Amsterdam d’InPost « marquera la prochaine phase de notre développement alors que nous étendons nos activités à l’international », a-t-il affirmé. La société, qui exploite 12 254 casiers et a traité 249 millions de livraisons l’année dernière, prévoit de se développer en France, en Italie et en Espagne. Son chiffre d’affaires au cours des neuf premiers mois de 2020 s’est élevé à 377 millions d’euros (458 millions de dollars) – contre 193 millions d’euros pour la même période en 2019.

En Pologne, la société est souvent utilisée par les vendeurs sur la plateforme de commerce en ligne Allegro, qui a elle-même fait cette année son entrée à la Bourse de Varsovie, dans ce qui a été la plus importante IPO du pays. La vente en ligne a explosé avec la pandémie de coronavirus, en Pologne comme ailleurs dans le monde. InPost prévoit une croissance des volumes de colis en Pologne d’environ 14% par an entre 2020 et 2024.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Après avoir surfer sur le boom du e-commerce, la startup polonaise InPost s’apprête à entrer en Bourse
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse