BusinessDecode BusinessStartupTechTV

Bubble, la solution pour créer une application web ou mobile sans coder

S’il suffit d’une bonne idée pour créer une start-up, il est souvent plus difficile de la mettre en pratique. Au-delà des contraintes administratives et financières, les entrepreneurs doivent surtout développer un site web ou une application mobile pour concrétiser leur projet, ce qui passe habituellement par du codage. Cependant, ce langage informatique fastidieux à apprendre peut rapidement en décourager certains. Pour simplifier la vie des entrepreneurs, la start-up new-yorkaise Bubble a ainsi vu le jour pour réinventer les outils permettant de créer un logiciel.

Fondée en 2012 par Josh Haas et Emmanuel Straschnov, Bubble est une plateforme qui permet de créer facilement un site web ou une application mobile sans avoir la moindre notion de programmation. Concrètement, l’interface graphique de la jeune pousse américaine permet aux entrepreneurs de programmer visuellement la solution logicielle qu’ils veulent construire tout en s’affranchissant des contraintes du codage informatique. «Plutôt que d’apprendre à coder, nous pensons qu’il vaut mieux réinventer la programmation», estime Emmanuel Straschnov, co-fondateur de Bubble. A ce jour, la société revendique plus de 130 000 utilisateurs. L’an passé, Bubble a réalisé un chiffre d’affaires de 1,1 million de dollars.

Bubble : les données clés

Fondateurs : Josh Haas et Emmanuel Straschnov
Création : 2012
Siège social : New York
Activité : langage de programmation visuelle
Effectifs : 6 collaborateurs

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Bubble, la solution pour créer une application web ou mobile sans coder
Coronavirus: Edouard Philippe envisage une app qui localiserait les personnes infectées
Utilisation des données de santé : la sécurisation comme pré-requis
Coronavirus: la téléconsultation médicale en plein boom depuis le confinement
L’addiction aux jeux vidéo est-elle vraiment une maladie mentale?
Télécoms: les opérateurs américains T-Mobile et Sprint ont enfin fusionné pour rivaliser avec Verizon et AT&T
WeWork: SoftBank renonce à son OPA de 3 milliards de dollars
Copy link