ActualitéBusinessFinTech

Cryptomonnaie: l’association Libra se renomme Diem pour se distancier du projet initial

AFP

L’association Libra, qui pilote le projet de monnaie numérique lancé par Facebook, va se renommer « Association Diem », a-t-elle annoncé mardi, pour marquer l’avancée de ses travaux, a-t-elle mis en avant. En empruntant le mot latin Diem (le jour), l’association qui inclut notamment le groupe français Iliad (maison mère de l’opérateur Free), le géant suédois du streaming musical Spotify ou encore le groupe américain Uber, entend marquer « un nouveau jour » pour le projet, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Inquiétudes autour du projet

L’association basée à Genève, en Suisse, a également renforcé son équipe de direction, a-t-elle précisé pour avancer dans les préparatifs en vue de son lancement, mettant en lumière les travaux avec les gouvernements et autorité de régulation des marchés. En avril, l’association avait déposé une demande d’autorisation auprès de la Finma, l’autorité de surveillance des marchés en Suisse, avec pour objectif d’obtenir une autorisation en tant que système de paiement.

Ce projet de monnaies numérique, avec lequel le géant américain des réseaux sociaux voulait révolutionner les paiements, avait soulevé une levée de bouclier aussi bien de la part des banques centrales, régulateurs et décideurs politiques, inquiets notamment des risques pour la stabilité du système financier, la lutte contre le blanchiment d’argent ou encore la protection des données personnelles. Plusieurs partenaires de poids, dont PayPal, Visa et Mastercard, avaient fini par faire machine arrière et s’étaient retirés du projet. L’association avait finalement revu ses ambitions à la baisse.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
libra
Cryptomonnaie: l’association Libra se renomme Diem pour se distancier du projet initial
Amazon s’ancre un peu plus en Inde avec un fonds de 250 millions de dollars pour les startups
tiktok
Face aux pressions de Pékin, les géants de la Tech s’engagent à respecter la concurrence
Imagerie médicale: le Français Imageens lève 1,2 million d’euros auprès d’Anaxago
Alors que le Royaume-Uni se déconfine, Deliveroo anticipe une décélération de sa croissance
Facebook: l’UE enquête sur la fuite des données de plus de 530 millions d’utilisateurs
Instagram
Like ou pas like? Instagram cherche à faire baisser la pression sociale