InvestissementsLes levées de fonds

Devialet lève 50 millions dans un contexte de crise économique

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Changement de partition chez Devialet, les actionnaires de la startup visent désormais la rentabilité. Fini la croissance en vue d’améliorer la valorisation de l’entreprise, qui aurait néanmoins progressée lors de ce tour. L’enjeu pour la startup, créée en 2007, est de tenir dans cette nouvelle tempête économique.

Ainsi son PDG Franck Lebouchard annonce un nouveau tour de table de 50 millions d’euros, portant à 196 millions d’euros son financement reçus depuis sa création en 2007.

Parmi les 17 investisseurs de Devialet, seuls Crédit Mutuel Equity et BPI France, déjà fortement engagés, ont décidé d’y participer aux cotés d’un fonds d’investissement asiatique dont le nom est secrètement gardé, les autres ont préféré passer leur tour.

Le processus engagé depuis le début de l’année a été significativement revu pour s’adapter à une nouvelle crise et au changement de posture du monde de l’investissement.

Si Devialet a été fondé sur un produit d’excellence, l’entreprise a ouvert de nombreuses pistes de développement:

  • Un élargissement de son offre pour s’ouvrir au marché grand public (néanmoins aisé): aux cotés de la phantom, la phantom mini, les écouteurs Gemini, et la barre de son, Dione
  • Une stratégie retail qui permet à la marque d’être présente dans 1900 points de ventes, en propre, en corner dans de nombreux centres commerciaux en europe ou en asie, ou en pop up store dans des lieux comme la gare de Saint Pancras à Londres.
  • Une stratégie de déploiement de son offre embarquée, avec des accords avec Huawei, Tencent, Renault, Faurecia, ou encore Free avec la boxe Delta
  • Une stratégie technologique: 20% du chiffre d’affaires est consacré à la R&D, Devialet a déposé plus de 160 brevets.
  • Une stratégie de développement internationale, après les Etats Unis, Devialet compte faire de la Chine son premier marché d’ici 2024.

Le chiffre d’affaires, qui est tenu secret, aurait dépassé en 2020 les 100 millions d’euros.

Cela suffira t il pour faire face à des acteurs comme Sonos (1,7 milliard de dollars de chiffre d’affaires), ou Bose dont le rapport qualité / prix est bien plus attractif ou encore Apple avec ses incontournable AirPod, et enfin Google et Amazon qui allient produit et services, dans un contexte de crise qui risque de peser lourd sur les développements à venir de l’entreprise.

Bouton retour en haut de la page