ActualitéBusinessRetail & eCommerce

E-commerce: Jeff Bezos réalise son premier investissement en Asie du Sud-Est

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

En Asie du Sud-Est, l’e-commerce a enregistré une croissance de 63%, pour atteindre 52 milliards d’euros en 2020, selon un rapport de Google, Temasek Holdings, et Bain & Co. Profitant de ce contexte, Ula, une marketplace indonésienne à destination des grossistes et des petits commerces lève 87 millions de dollars en série B, notamment auprès du fondateur d’Amazon Jeff Bezos. L’homme le plus riche de la planète réalise ici son premier investissement en Asie du Sud-Est.

L’opération a été menée par Prosus Ventures, Tencent et B-Capital, avec la participation de Bezos Expeditions, Northstar group, AC Ventures et Citius. Ula était déjà soutenue par Sequoia Capital India et Lightspeed India lors de ses précédents tours de table. La startup basée à Jakarta a en effet levé 10,5 millions de dollars en juin 2020 et 20 millions en série A en janvier dernier. Cette opération permet au fondateur d’Amazon d’investir sur un marché où sa présence est encore très limitée.

« Résoudre les problèmes des retailers traditionnels en investissant dans la technologie »

Lancé en janvier 2020 par Nipun Mehra (ancien cadre de Flipkart), Alan Wong (ancien d’Amazon), Derry Sakti et Riky Tenggara (ancien de Lazada et aCommerce), Ula développe une application à destination des retailers qui leur permet de gérer leurs stocks et d’obtenir des fonds de roulement. La startup indonésienne s’adresse principalement aux petites structures qui s’approvisionnent auprès de grossistes et de distributeurs pour économiser financièrement, mais qui n’ont pas besoin de quantités importantes de produits. Les grossistes peuvent ainsi vendre leurs produits en ligne via l’application.

Ula développe également des outils permettant aux grossistes comme aux retailers d’optimiser la gestion et la rentabilité de leur business. La startup dessert plus de 70 000 magasins sur sa plateforme et propose plus de 6 000 produits. « Nous nous sommes lancés en 2020, avec une seule mission : donner aux petits retailers de quartier les moyens technologiques d’augmenter leurs revenus », commente Nipun Mehra, co-fondateur et directeur général d’Ula. « Nous adoptons une approche à long terme pour résoudre les problèmes sous-jacents des retailers traditionnels en investissant dans la technologie, la supply chain et l’offre de crédit basée sur les données ».

« Buy now, pay later »

La startup ambitionne de s’étendre dans les plus grandes villes de la région, de bâtir une supply chain locale et de miser sur le développement d’une offre « Buy now, pay later » (BNPL). Le marché mondial du paiement différé, ou « Buy now, pay later » (BNPL), est en très forte croissance depuis la pandémie. En début de semaine, la startup indienne Capital Float, soutenue par Amazon, levait 50 millions de dollars. Le mois dernier, le géant américain des paiements PayPal rachetait une licorne japonaise, Paidy, pour 2,7 milliards de dollars.

Propulsée par l’essor de l’e-commerce, cette nouvelle option de paiement séduit les investisseurs. Parmi les acteurs incontournables du marché, on peut citer le Suédois Klarna qui a réalisé une méga-levée de 639 millions de dollars auprès de SoftBank, atteignant une valorisation de 45,6 milliards de dollars. Aux États-Unis, la startup Affirm cotée au Nasdaq a récemment fait l’acquisition de l’entreprise canadienne Paybright pour 264 millions de dollars, tandis que Square, la FinTech de Jack Dorsey, a mis la main sur l’Australien Afterpay pour pas moins de 29 milliards de dollars.

Ula : les données clés

Fondateurs: Riky Tenggara, Derry Sakti, Alan Wong, Nipun Mehra
Création: 2020
Siège social: Jakarta
Secteur: retail
Activité: application à destination des retailers qui leur permet de gérer leurs stocks et d’obtenir des fonds de roulement


Financement: 87 millions de dollars en série B auprès de Prosus Ventures, Tencent et B-Capital, avec la participation de Bezos Expeditions, Northstar group, AC Ventures et Citius.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
E-commerce: Jeff Bezos réalise son premier investissement en Asie du Sud-Est
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
BioTech : DNA Script lève 142 millions d’euros de plus pour son imprimante à ADN
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde